Accueil - Blog territorial - Aide à l'emploi, aide aux entreprises innovantes et nouvelles offres de transport Pass'Actifs

Aide à l'emploi, aide aux entreprises innovantes et nouvelles offres de transport Pass'Actifs

15/07/2008
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 69 / 1681
Conseil Régional de Picardie Picardie : Aide à l'emploi, aide aux entreprises innovantes et nouvelles offres de transport Pass'Actifs en Commission permanente Commission permanente 11 juillet 2008 Economie Aide à l'emploi dans les Très petites entreprises 226 000 euros Cette aide à la création d'emplois s'adresse aux entreprises qui ne comptent pas plus de 5 salariés au moment de l'embauche. Le contrat de travail doit être impérativement à durée indéterminée. Prime régionale à la création d'entreprises 129 000 euros Il s'agit de favoriser la création et la reprise d'entreprises, et de conforter l'entreprise dans sa phase de démarrage. Plan d'action régional pour la création et la transmission d'entreprises 116 400 euros Cette somme va permettre à Picardie initiative d'embaucher un technicien. Chambre artisanale des petites entreprises du bâtiment 264 958 euros La chambre souhaite assurer la reprise des petites entreprises du bâtiment, lors du départ à la retraite des entrepreneurs, afin de maintenir le tissu économique rural, d'assurer la pérennité d'emplois et de services de proximité dans les territoires sensibles. Aides aux entreprises 858 500 euros - Reprise de Prospa (peintures techniques) par PRM Peintures systèmes. - Extension de l'atelier et de l'entrepôt de Séphid (conditionnement de parfums et de cosmétiques). - Extension immobilière pour les laboratoires Ostéal Médical. - Extension du site de VH Numérique (mécanique de précision). Création de 10 emplois en CDI sur 5 ans. - Réhabilitation d'un site de Decamps Dubos (recyclage). Création de 50 emplois en CDI sur 5 ans. Recherche - Innovation Aide aux entreprises innovantes 218 713 euros AETECH travaille dans le secteur très pointu du contrôle non destructif par émission acoustique, et du diagnostic-expertise dans le domaine de la maintenance industrielle. Cette entreprise souhaite mettre en place sa propre structure de recherche et développement. Aide aux projets de recherche-innovation 770 020 euros - Projet de recherche Sochart : solutions logicielles pour les chargeurs et les transporteurs - projet labellisé i-TRANS- 73 681 euros Il s'agit de développer une suite de logiciels et de prestations associées destinées à l'optimisation des flux logistiques. - Projet Light Break Express C 3 : développement de pièces en alliage léger pour le freinage ferroviaire 264 489 euros Partenaires : Inofarges, Faiveley, ESI, UTC, CETIM, Armines. L'objectif est d'alléger le matériel roulant pour aboutir à des systèmes plus rapides, plus flexibles, plus respectueux de l'environnement, tout en devenant plus économiques et plus faciles à entretenir. - Projet de développement de matériaux innovants pour le captage de courant ferroviaire -labellisé i-TRANS- 431 850 euros Partenaires : Carbone Lorraine (pilote), Alstom Transport, Euro Cargo Rail, Université de Picardie Jules-Verne, Mines de Paris, Université Henri Poincarré de Nancy. Le but du projet est d'améliorer le captage du courant de la caténaire vers la motrice, élément fondamental pour augmenter la vitesse des trains, assurer l'interopérabilité des réseaux, et améliorer le confort des passagers. Agriculture Gestions de territoires 113 360 euros Gestions de Territoire® est un dispositif régional dont l'objectif est d'aider les agriculteurs picards à concilier au quotidien productions agricoles et problématiques environnementales (biodiversité, eau, érosion, paysage...) en finançant des aides à l'investissement (plantations de haies, arbres, bosquets, mares, mises en défens...) et des contrats de cinq ans (entretien des haies, mares, talus, prairies, pelouses sèches, couverts d'intérêt faunistique et floristique, reconversion de terres arables en prairie, limitation de la fertilisation...). Ce dispositif est inscrit au Document régional de développement rural au titre des mesures dites «agro-environnementales» (MAE) notamment. Avertissement virus ! 61 852 euros Le projet «Avertissement Virus», fédéré par la FREDON de Picardie, a été initié grâce à la collaboration de l'Université Picardie Jules Verne, d'«Agro-transfert ressources et territoires», du Comité Nord Plant pomme de terre, d'Expandis et de l'INRA de Le Rheu (Rennes). Ce projet sur trois ans a pour but d'apporter les connaissances approfondies sur le pathosystème Puceron - Virus - Plante. Transports Les nouvelles offres du Picardie Pass'Actifs Plus de 5 000 Picards salariés en Picardie, en Ile-de-France ou en Haute-Normandie achètent désormais, chaque mois, leur titre régional, en formule hebdomadaire ou mensuelle. A la demande des usagers, le Conseil régional souhaite aujourd'hui, de nouveau, faire évoluer son titre régional de transport avec : la mise en place, à partir du 1er juillet 2008, d'une option Pass'Annuel qui permet de recevoir ses abonnements à domicile et d'être prélevé chaque mois du montant de l'abonnement, une extension de la tarification Picardie Pass’Actifs, à partir du 6 juillet 2008 à la ligne routière régionale Picardie-Roissy (Creil-Senlis-Roissy) et, à partir du 1er septembre 2008 : - aux déplacements vers la Région Nord-Pas-de-Calais, qui met en place un titre similaire à la même date à destination de la Picardie. - à la ligne routière régionale Amiens-Beauvais La voie verte de l'Ailette 250 000 euros A l'issue d'une large concertation locale, le schéma régional des véloroutes et voies vertes en Picardie a été adopté en 2006. Le contrat de développement Aisne-Picardie prévoit «le développement des circulations douces par la réalisation d'un programme de véloroutes et voies vertes compatible avec le schéma régional et assurant la continuité des réseaux voisins». En 2008 seront lancés les travaux de réalisation de la voie verte de l'Ailette. Après le premier tronçon de 1 km réalisé à la sortie du Center Parcs de l'Ailette durant l'été 2007, cette nouvelle tranche doit prolonger l'itinéraire sur 3,5 km jusqu'à l'abbaye de Vauclair à l'Est. Cet aménagement permettra de relier ces deux sites touristiques. Un autre tronçon prévu pour 2010, vers l'Ouest en direction de la base de loisirs de Monampteuil et du château de Coucy, devrait compléter ce maillage. Cette voie verte s'inscrira ainsi parfaitement dans l'itinéraire d'intérêt national Baie de Somme-Amiens-Reims identifié dans le schéma régional. La Région financera ce tronçon à hauteur de 250 000euros sur un total de 500 000euros. Education Campagne de communication dans les lycées Afin de mieux informer les lycéens et la communauté éducative des dispositifs mis en place par le Conseil régional de Picardie en matière de formation tout au long de la vie, la Région sera présente dès la rentrée de septembre 2008 dans les lycées de Picardie. Cette présence s'organisera sur plusieurs jours au sein d'un lycée, à l'intérieur d'un chapiteau personnalisé. Les lycées seront ainsi visités sur l'année scolaire 2008/2009. Le Conseil régional des jeunes sera mobilisé pour mettre en oeuvre des animations. Cette campagne permettra : - d'informer les lycéens et la communauté éducative sur le rôle et les missions de la Région, - de faire connaître les aides et les outils mis à leur disposition, - de créer un dialogue et de mieux percevoir les attentes. Initiatives locales liées à l'orientation 16 950 euros Les fonctions d'accueil, d'information et d'orientation constituent une interface essentielle entre l'offre d'éducation, de formation et l'accès à l'emploi. Afin que puissent être développées des initiatives locales liées à l'orientation dans les bassins d'éducation, conformément au Plan régional éducation formation, le Conseil régional de Picardie a souhaité en 2008/2009 mettre en place un appel à projets à destination de tous les lycées picards. Pour l'année scolaire 2008/2009, treize projets ont été déposés. Exemples de projets : Lycée Paul Langevin : faire mieux connaître aux lycéens les filières d'étude d'enseignement supérieur, dans l'académie, par le biais de conférences - Lycée Ste Julie Billiart : appui de la communauté éducative aux élèves pour bâtir leur projet professionnel, en expliquant toutes les facettes de tel ou tel métier (classes de 4 & 3èmes) - Lycée Pierre Mendès France : journées portes ouvertes «lycées du bassin du Santerre» et Salon des métiers du bassin du Santerre Somme - MFR Villers Bocage : «Orientation après la 3ème» : manifestation rassemblant des parents d'élèves/ MFR de Picardie/CFA bâtiment/IREAM - Lycée Joliot Curie : Salon des métiers/ Bassin Hirson Laon. Lutte contre les discriminations Propositions relatives à l'appel à projets «lutter contre les discriminations pour favoriser l'égalité de traitement» Le Conseil régional propose un appel à projets sur trois axes : - la sensibilisation, l'information et la formation des acteurs sur la question des discriminations ; - l'assistance et l'appui auprès de publics victimes de discrimination, l'appui de projets ou de structures visant à lutter contre les discriminations ; - la création et la diffusion d'outils ou de méthodes concourant à prévenir ou à lutter contre les discriminations. La Région a été saisie de 2 propositions en réponse à cet appel à projets (une dans la Somme, une dans l'Aisne) pour un montant total de 5 950 euros. L'une de ces propositions est celle de l'association Vie brisée qui a pour but de lutter pour la survie des réfugiés victimes de traumatisme de guerre et d'exil. L'association offre à ces personnes exilées un espace d'expression pour évacuer leur traumatisme et les accompagner vers leur reconstruction en les aidant à trouver leur place dans la société. Elle propose également diverses actions de sensibilisation pour lutter contre les préjugés ou représentations négatives. En 2008, l'atelier d'expression proposé par l'association et accompagné par une intervenante de «la Soufflerie» proposera de mettre en scène et de jouer la suite de la pièce de théâtre Rescapée, mise en scène en 2006/2007. La seconde concerne l'Association départementale de sauvegarde de l'enfant et de l'adulte de l'Aisne, qui a tissé des liens avec la population immigrée du quartier Europe de Saint-Quentin. Plusieurs actions de médiation ont été réalisées à des niveaux divers. Ces actions révèlent les discriminations dont sont victimes les personnes d'origine étrangère de ce quartier, mais ont favorisé une relation de confiance et de partage, qui permet de mieux appréhender les difficultés relationnelles qui existent entre les habitants issus de ce quartier et la population d'origine étrangère. Contact Presse : Catherine Dupré Tel : 03 22 97 37 75 Port. : 06 71 77 75 37 Courriel : cdupre@cr-picardie.fr http://www.cr-picardie.fr/
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :