Accueil - Blog territorial - Défense du potentiel industriel de la région de Rhône-Alpes

Défense du potentiel industriel de la région de Rhône-Alpes

30/11/2009
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 297 / 1652
L’ensemble des Exécutifs de Rhône-Alpes (Présidents des Conseils généraux, Présidents des Communautés d’agglomérations et du Grand Lyon et Maires des principales villes de Rhône- Alpes) s’est réuni aujourd’hui sous la présidence de Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, et en présence de Jacques GERAULT, Préfet de région, afin de faire le point sur les Etats généraux de l’industrie et d’examiner le projet gouvernemental de réforme des collectivités territoriales. Service presse 04 72 59 40 15 04 72 59 43 52 A cette occasion, Jean-Jack QUEYRANNE a souligné l’importance de coordonner les efforts des collectivités territoriales et des partenaires sociaux afin de préserver et de faire évoluer le potentiel industriel de Rhône-Alpes : « La crise actuelle impose de conjuguer les efforts de chacun pour être surmontée. Les participants présents aujourd’hui ont affiché une volonté et une détermination à avancer collectivement ». En Rhône-Alpes, 20 000 emplois dans l’industrie ont été perdus en un an. « Nous devons agir d’urgence pour consolider le tissu économique existant et préserver les emplois, et agir à moyen terme, pour accompagner les mutations des filières traditionnelles et consolider les nouvelles filières technologiques», a déclaré le Président de la Région. S’appuyant sur l’avis du CESR, adopté à l’unanimité, et sur les déclarations des partenaires sociaux confortées par de nombreux élus locaux, Jean-Jack QUEYRANNE a formulé un ensemble de propositions, permettant de réaffirmer la forte vocation industrielle de Rhône- Alpes : · élaborer un nouveau Schéma Régional de Développement Economique (SRDE), · créer un fonds régional à l’investissement industriel, · renforcer la politique de soutien à l’innovation, afin notamment d’éviter une recentralisation de la recherche sur Paris, et créer un pôle de compétitivité consacré aux Clean Tech, · sécuriser les relations entre les donneurs d’ordres et les sous-traitants, · sécuriser les parcours professionnels pour les salariés, en renforçant notamment la formation, · expérimenter de nouveaux modes de gouvernance, au niveau des bassins d’emploi, comme au niveau de la coordination entre les collectivités territoriales, l’Etat, et les partenaires sociaux. L’ensemble des Exécutifs a également tenu à rappeler qu’il était indispensable que l’Etat tienne ses engagements en matière de grandes infrastructures, condition du développement économique et du maintien de l’emploi en Rhône-Alpes. Enfin, les élus présents ont fait part de leurs préoccupations, voire de leurs inquiétudes, sur ce projet de réforme qui va, en termes d’organisation territoriale, à l’inverse de la tendance européenne en dépossédant les collectivités territoriales de leurs compétences. Ils ont tenu à rappeler le rôle joué par les collectivités pour faire face aux difficultés dues à la crise économique et sociale : elles assurent près de 75% de l’investissement public.
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :