Accueil - Blog territorial - Comment définir son projet professionnel ?

Comment définir son projet professionnel ?

29/03/2009
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 233 / 1672
- Cité des <a class=métiers - France 5 -" border="0">
Questions à André Scheer, responsable du pôle "Choisir son orientation" à la Cité des Métiers de Paris.

Peut-on bâtir son projet sans expérience ?

"Dans la phase de construction du projet, je pense que l'expérience n'est pas l'élément essentiel. Selon les cas, elle peut être positive ou négative et peut inhiber ou encourager. A ce niveau-là ce qui me semble essentiel, c'est le caractère, la personnalité ou le tempérament des personnes, leur faculté d'analyse et de compréhension.
Par contre, lorsque le candidat se confronte aux sélections, soit pour des formations, soit pour une embauche, l'expérience est davantage valorisée. Pour les débutants, les petits boulots, stages et autres activités menées au lycée et en dehors sont très appréciés."

Puis-je élaborer un projet seul ?

"A un moment ou à un autre du processus on est obligatoirement confronté aux autres. Mais pour la période concernant la construction du projet, la réflexion peut parfaitement être menée tout seul."

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

"Les bonnes questions tournent autour de trois thèmes : mieux se connaître, mieux connaître les métiers et les formations et enfin trouver la bonne démarche. En somme, c'est répondre à ces trois questions : Qui suis-je ? Qu'est-ce que je veux ? Comment procéder ? "

Qui peut m'aider si je n'arrive pas à clarifier mon projet seul ?
"On peut avoir recours aux professionnels du conseil. Ils exercent habituellement dans les ANPE, les centres de bilan et les centres d'information et d'orientation. Dans les cités des métiers, on peut les rencontrer dans un espace unique. Mais bien d'autres personnes peuvent être très utiles comme les représentants des secteurs professionnels. C'est très enrichissant d'écouter un designer ou un assistant de communication parler de son métier. Mais attention : ils ne décrivent pas toujours le métier ni les formations de façon exhaustive."

Peut-on définir plusieurs projets ?

"Oui, je recommande souvent d'agir dans ce sens : d'abord parce qu'un projet n'est jamais certain d'aboutir, il est donc intéressant d'avoir une ou plusieurs alternatives. D'autre part parce qu'un seul projet n'arrive pas toujours à réunir et satisfaire toutes les attentes et toutes les compétences des personnes. Pour faciliter leur démarche, on leur conseille ensuite de hiérarchiser leurs différents projets et de faire avancer en priorité celui qui les motive le plus."

Mon projet est-il valable ? Comment le valider ?
"En phase d'élaboration d'un projet, c'est difficile de le savoir. C'est en se confrontant au marché du travail ou de la formation qu'on a les premières retombées. On passe assez souvent par des petites phases d'échec qui permettent d'ajuster. Décrocher des entretiens d'embauche est déjà une bonne indication."

Et si je me suis trompé ?
"Deux situations à distinguer : on s'est trompé car le projet n'aboutit pas ; on s'est trompé parce que le poste qu'on a décroché ne nous plait pas. Dans le premier cas, on peut passer à un autre projet. Dans le second, c'est l'occasion de se réorienter. L'orientation, comme la formation ou la validation des acquis de l'expérience, se font aujourd'hui tout au long de la vie. Se tromper n'est pas négatif si l'on accepte de tirer les leçons et de rebondir. "
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :