Accueil - Blog territorial - Le Département des Yvelines devient le berceau de la voiture électrique

Le Département des Yvelines devient le berceau de la voiture électrique

05/10/2009
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 263 / 1693
Le Département des Yvelines devient le berceau de la voiture électrique Publié le : 05-10-2009 Industrie En choisissant notamment d’investir 125 millions d’euros par l’intermédiaire du Fonds stratégique d’investissement (FSI) dans le projet d’usine de batteries de Renault à Flins et 150 millions d’euros pour l’usine de voitures électriques, l’Etat donne un soutien sans précédent à la réussite du plan de relance départemental imaginé il y a déjà un an. Avec le projet de la Vallée de l’Automobile et de la Mobilité Durable (VAMD) adopté à l’unanimité en mars dernier, le Conseil général des Yvelines signifiait sa volonté de renforcer sa position de département leader en France de l’industrie automobile et de devenir l’un des pôles compétitifs européens du secteur. Cette volonté est aujourd’hui confortée par l’Etat et par les constructeurs automobiles qui reconnaissent les spécificités de notre territoire, véritables atouts pour devenir le berceau de la voiture de demain. Le Président du Conseil général, Alain SCHMITZ, salue l’effort financier consenti par le gouvernement en faveur du Département des Yvelines et souhaite contribuer ainsi à servir le dessein du Grand Paris voulu par le Président de la République, Nicolas Sarkozy. Verbatim « Sans nul doute, le choix de Flins fait à la fois par le patron de Renault, Carlos Ghosn, et par l’Etat, n’aurait pas été assuré si nous n’avions pas eu cet engagement fort dont nous fêtons aujourd’hui le premier anniversaire », a déclaré Alain Schmitz, le Président du Conseil général des Yvelines, vendredi 25 septembre lors de l’assemblée départementale. Début septembre, déjà, Alain Schmitz s’était déclaré favorable à l’organisation d’une compétition de voitures électriques sur le circuit prévu dans le projet. Le plan d’appui à la filière automobile dans les Yvelines : 346 M d’euros 201,7 M€ pour développer et renforcer l’attractivité des sites existants 134,75 M€ pour la recherche et le développement du véhicule du futur 8 M€ pour le renforcement et le redéploiement des compétences des salariés 1,75 M€ pour préserver le tissu industriel de la filière
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE