Accueil - Blog territorial - Edition 2008 du Concours National d'Aide à la création d'entreprises de technologies innovantes

Edition 2008 du Concours National d'Aide à la création d'entreprises de technologies innovantes

19/06/2008
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 9 / 1697
Edition 2008 du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a remis, jeudi 19 juin 2008, les prix du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, en présence de Dominique Costantini, Présidente du jury national et PDG de BioAlliance Pharma, François Drouin, Président d'OSEO, Jérôme Gallot, directeur général de CDC Entreprises et Jacques Stern, président de l'ANR. Communiqué - Valérie Pécresse 19 juin 2008 Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a remis, jeudi 19 juin 2008, les prix du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, en présence de Dominique Costantini, Présidente du jury national et PDG de BioAlliance Pharma, François Drouin, Président d'OSEO, Jérôme Gallot, directeur général de CDC Entreprises et Jacques Stern, président de l'ANR. Lancé en 1999, ce concours est un élément majeur du dispositif du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche pour favoriser la création d'entreprises innovantes et renforcer le soutien à l'innovation. Depuis 10 ans, le concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes assure avec succès son rôle de détection de projets de création d'entreprises innovantes en suscitant plus d'un millier de candidatures par an (plus de 14 000 projets déposés en 10 ans). Par ailleurs, le concours soutient de façon déterminante la création d'entreprises innovantes en France en récompensant entre 150 et 200 lauréats chaque année. Il permet ainsi de faire mûrir les projets des lauréats « en émergence » et apporte un soutien financier significatif aux entreprises créées par les lauréats « création-développement ». Le succès du concours tient à la fois à l'importance de l'aide financière accordée aux projets lauréats et à l'accompagnement apporté aux jeunes entrepreneurs pour démarrer et développer leur activité : • mise en réseau de la communauté des lauréats, • accès facilités avec les organismes de conseil et de financement, • rencontre avec les investisseurs. En 2008, 170 projets distingués dans toutes les régions de France Les lauréats se répartissent en deux catégories : • 75 lauréats « création-développement » - sur le point de créer leur entreprise - recevront, après création de l'entreprise, une subvention d'un montant pouvant s'élever jusqu'à 450 000 euros, destinée à financer jusqu'à 50% de leur programme d'innovation • 95 lauréats « en émergence » - dont le projet nécessite encore des phases de maturation et de validation - recevront, à titre personnel, une subvention pouvant atteindre 45 000 euros, destinée à financer jusqu'à 70% des prestations nécessaires à la maturation de leur projet. Le jury national, présidé par pour la 3ème année consécutive par Dominique Costantini, PDG de BioAlliance Pharma, est composé d'une trentaine de personnalités du monde industriel, de la recherche et de la finance, choisis pour leur connaissance et leur expérience de la création d'entreprise. L'accompagnement des lauréats, une action essentielle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche renforcée en 2008 par de nouveaux partenariats. Pour donner aux lauréats les meilleures chances de réussite, un dispositif d'accompagnement pratique, juridique et financier est mis en place par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : • des facilités pour l'hébergement du porteur de projet ou de l'entreprise nouvellement créée dans l'un des 29 incubateurs publics proches des sites scientifiques. Les lauréats peuvent ainsi bénéficier de ressources scientifiques et technologiques, de conseils et de formations ; • l'organisation d'un Forum 1er contacts, le jour de la remise des prix, au cours duquel les lauréats peuvent rencontrer des investisseurs, des financiers et des accompagnateurs et recevoir leurs conseils, • l'intégration dans le réseau des anciens lauréats pour bénéficier d'échanges d'informations et de partages d'expériences, • l'accès privilégié à des forums et évènements spécialisés dans le financement des jeunes entreprises innovantes. De plus, pour la 2ème année consécutive, la fondation EM Lyon et Challenge + de l'Institut HEC Start-up offriront des formations spécifiques à un certain nombre de lauréats dont les projets présentent un fort potentiel de croissance et qui méritent un accompagnement particulier : La Fondation EM Lyon propose ainsi à 30 lauréats du concours une formation à la gestion des entreprises innovantes de 2 semaines, l'une en France et l'autre aux Etats-Unis. HEC Start-up offre 2 places gratuites pour sa formation-action "Challenge+" durant 26 jours répartis sur une année. Ce programme comporte des sessions de diagnostic, des cours sur les fondamentaux du management appliqués à la création d'entreprise innovante, et un suivi personnalisé. La promotion 2008 • 1174 dossiers reçus • 170 lauréats • 75 projets « création-développement », 95 projets « en émergence » • 55% des lauréats sont titulaires d'un doctorat et 25% sont ingénieurs • 60% des projets valorisent des travaux issus de la recherche publique Le palmarès complet de l'édition 2008 du Concours est disponible sur http://wwww.enseignementsup-recherche.gouv.fr/concours/palmares2008/palmares_2008.html Mis à jour le 26 juin 2008
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE