imprimer Vous pouvez imprimer cette page

ATTF

Cette association à but non lucratif est gérée par un Conseil d’Administration composé d’un président et d’administrateurs. Ils sont élus par une assemblée générale composée de ses membres adhérents.

Présentation de l’Association des Techniciens Territoriaux de France

présentation de l'attf

L’ATTF rassemble une partie des techniciens territoriaux travaillant dans une administration appelée « collectivité territoriale » telle que :

  • les villes et communes de France ;
  • les métropoles ;
  • les communautés urbaines ;
  • les communautés d’agglomération ;
  • les communautés de communes ;
  • les syndicats intercommunaux ;
  • les conseils généraux.

Par leurs fonctions diverses, les techniciens territoriaux opèrent dans plusieurs domaines :

  • architecture ;
  • bâtiments et patrimoine publics ;
  • CCAS ;
  • eau potable ;
  • HLM ;
  • services de secours incendie ;
  • transport ;
  • urbanisme ;
  • etc.

Ses objectifs

L’Association des Techniciens Territoriaux de France vise des objectifs précis depuis sa fondation en juin 1988. Elle a notamment entrepris :

  • de maintenir des relations amicales entre tous ses membres ;
  • de défendre les intérêts professionnels de ses membres auprès des instances gouvernementales, régionales, départementales et territoriales ;
  • une aide technique et professionnelle ;
  • une aide au développement des connaissances techniques ;
  • une participation à la carrière de ses adhérents.

Afin d’atteindre ses objectifs, l’association utilise divers moyens tout en ayant à l’esprit de maintenir son indépendance vis-à-vis de toutes les organisations syndicales, politiques, religieuses ou philosophiques et en laissant libre choix à ses membres.

L’ATTF souhaite répondre efficacement aux attentes de sa communauté en s’impliquant dans l’amélioration ainsi que dans l’innovation des techniques urbaines intégrées à l’ensemble de l’environnement professionnel. Il s’agit de regrouper l’expérience de chacun afin de résoudre des problèmes d’intérêt général ou spécifiques liés à l’aménagement du territoire.

Son organisation

L’ATTF est dotée d’une organisation souple afin de pouvoir répondre à l’ensemble de ses objectifs, tout en s’adaptant aux évolutions de la société. Pour ce faire :

  • un conseil d’administration est désigné chaque année par chacun des membres ;
  • ce dernier exécute les décisions de l’Assemblée générale et approuve les propositions qui lui sont adressées ;
  • il s’occupe des affaires courantes.

Cependant, toutes les décisions importantes qui engagent l’association sont discutées en assemblée par tous les membres.

Les sections régionales regroupent les membres actifs qui :

  • permettent d’être proche des adhérents ;
  • favorisent le développement et l’action de l’association ;
  • bénéficient de leur indépendance financière.

Les présidents de ces sections se réunissent en commission présidentielle pour discuter des problèmes rencontrés localement et de leurs solutions possibles, ainsi que débattre sur diverses questions.

L’Association des Techniciens Territoriaux de France dispose également de commissions nommées par le bureau national.

Ses actions

L’ATTF a développé plusieurs types d’actions afin de répondre au mieux aux demandes de ses adhérents, mais surtout pour assurer la garantie de ses objectifs.

Chaque année, l’association organise un congrès national composé de l’assemblée générale ainsi que de journées techniques sur un thème spécifique. Ces dernières servent à faire une mise au point sur une compétence, comme « le patrimoine architectural » en 1996.

De leur côté, les sections régionales organisent un congrès régional. Il est fondé sur les mêmes principes que le congrès national et privilégie les rencontres, les échanges et les solutions. Les sections régionales organisent également des rencontres avec les techniciens, qu’ils soient adhérents ou non. Le but étant d’échanger, de préparer les évènements de l’année en cours et de répondre à des demandes spécifiques.

De plus, des journées d’informations techniques sont organisées pour chaque section.

Ses partenaires

L’ATTF est composée de trois réseaux :

  • les partenaires métiers. Cette association réunit des agents de la fonction publique qui exercent dans un secteur professionnel particulier ;
  • les partenaires institutionnels. Cet organisme de formation permet des échanges associatifs et professionnels ;
  • les partenaires techniques. Ils mettent en contact des entreprises et des sociétés nationales avec des collectivités territoriales afin de leur proposer leur savoir-faire.

L’ATTF a le souhait de pouvoir développer des partenaires privilégiés afin de faire découvrir à ses adhérents de nouvelles technologies, de nouvelles réglementations ainsi que de nouveaux procédés.

Présentation du métier de technicien territorial

Le périmètre d'action de l'attf

Le technicien territorial fait partie des emplois techniques de catégorie B. Ce dernier comprend les grades de technicien, de technicien principal de 2e classe et de technicien principal de 1re classe. Sous l’autorité d’un supérieur hiérarchique, il est chargé de :

  • la conduite des chantiers ;
  • l’encadrement des équipes ;
  • contrôler les travaux confiés aux entreprises ;
  • participer à la mise en œuvre de la comptabilité analytique et du contrôle de gestion.

En ce qui concerne le secteur de l’environnement, le technicien territorial assure la surveillance du domaine public et constate les infractions. Il participe également aux actions de prévention ainsi que de sauvegarde des milieux naturels et de la ressource.

Les activités des techniciens territoriaux sont classées selon les spécialités suivantes :

  • bâtiments, génie civil ;
  • réseaux, voirie et infrastructures ;
  • prévention et gestion des risques, hygiène, restauration ;
  • aménagement urbain et développement durable ;
  • déplacements, transports ;
  • espaces verts et naturels ;
  • ingénierie, informatique et systèmes d’information ;
  • services et interventions techniques ;
  • métiers du spectacle ;
  • artisanat et métiers d’art.

Les qualités requises pour devenir technicien territorial

Pour mener à bien des tâches techniques, un technicien territorial doit posséder une certaine technicité ainsi que de la rigueur. Assurant l’interface entre les agents d’exécution et l’encadrement, il doit également avoir la faculté de travailler en équipe et être doté de capacités de médiation.

Devenir technicien territorial

Pour devenir technicien territorial, il faut obligatoirement passer un concours interne, externe ou un troisième concours. Ensuite, les lauréats sont automatiquement inscrits sur une liste d’aptitude qui est valable un an. C’est durant cette période qu’ils doivent trouver un emploi.

Généralement, 30 % des postes à pourvoir sont ouverts au concours externe et 50 % pour les concours internes. Pour la troisième voie, 20 % des postes sont ouverts.

Il est à noter que la durée des activités ou des mandats est prise en compte seulement si les candidats ne possédaient pas, lorsqu’ils exerçaient, le titre de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou encore d'agent public.

Les conditions d’admission pour les trois concours

Comme dans tout concours, des conditions d’admission sont requises, notamment :

  • posséder la nationalité française OU être un ressortissant d’un État membre de l’Union européenne OU d’un autre État parti à l’accord sur l’Espace Économique Européen ;
  • être en situation régulière pour les obligations du service national ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • ne pas avoir de casier judiciaire (bulletin n°2) citant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

La rémunération

En début de carrière, le salaire brut mensuel s’élève à 1453 € hors primes (indice 314). Quant à l’échelon le plus haut, le montant peut aller jusqu’à 2602 €.

L’évolution de carrière

Grâce à la multiplicité des employeurs et des types de postes, la fonction publique permet d’évoluer et de changer d’orientation. De ce fait, les possibilités d’évolutions sont nombreuses par des promotions et des concours internes pour le grade de technicien principal. Et par concours interne et externe pour les postes d’ingénieurs territoriaux.

Pour en savoir plus sur le métier de technicien territorial, consultez notre article sur le cadre d'emploi de technicien territorial :  https://www.emploi-collectivites.fr/technicien-territorial-blog-territorial

Pourquoi adhérer à l’Association des Techniciens Territoriaux de France ?

Adhérer à l’Association des Techniciens Territoriaux de France c’est intégrer un réseau professionnel présent dans toutes les régions. Les objectifs étant :

  • d’échanger et de partager des savoir-faire et expertises ;
  • de participer à des animations (congrès, formations, journées techniques) ;
  • de bénéficier d’une assurance professionnelle avec la garantie d’une protection juridique ;
  • de profiter d’une veille technique réglementaire.

Comment adhérer ou renouveler l’adhésion ?

Pour rejoindre l’association, rendez-vous en ligne avec la possibilité de régler par carte bancaire, ou chèque. Il est également possible de compléter un bulletin d’adhésion, de l’imprimer puis de le signer. Le bulletin doit ensuite être expédié par courrier postal et accompagné d’un chèque de cotisation au responsable fichier de la section régionale correspondant.

Pourquoi adhérer à l’association ?

L’Association des Techniciens Territoriaux de France apporte une véritable aide technique et professionnelle ainsi qu’une aide au développement des connaissances techniques. Tout cela en assurant la diffusion d’informations professionnelles et en favorisant la formation permanente.

L’ATTF met à disposition de ses adhérents :

  • une assurance professionnelle de groupe ;
  • une aide juridique en ligne ;
  • des rencontres nationales annuelles composées d’un salon professionnel, de l’assemblée générale et de conférences et ateliers ;
  • des journées techniques ;
  • des offres d’emploi.

L’assurance

Tous les adhérents de l’ATTF bénéficient d’une assurance professionnelle souscrite auprès de la SMACL. Elle garantit une protection juridique tout en tenant compte de la difficulté des divers métiers ainsi que des responsabilités auxquelles il faut faire face.