Accueil - Blog territorial - L’INTERVIEW reçoit M. Valéry Giscard d’Estaing

L’INTERVIEW reçoit M. Valéry Giscard d’Estaing

25/06/2008
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 42 / 1681
Le CLUB JUNIOR-ENTREPRISES - L’INTERVIEW sophie benoit.com - 25/06/2008 ________________________________________ Le Jeudi 26 juin 2008 à 19h00 Le CLUB JUNIOR-ENTREPRISES - L’INTERVIEW reçoit M. Valéry Giscard d’Estaing, Ancien Président de la République et de la Convention Européenne Organisé par la CNJE, le Club Junior-Entreprises - l’Interview accueillera jeudi 26 Juin 2008 à 19h00 au Grand Amphithéâtre de l’Université Paris Dauphine, (Place Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 PARIS) M. Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien Président de la République et de la Convention Européenne, membre de l’Académie Française partagera son expérience et son point de vue sur un contexte européen riche en événements. L’Europe sous les projecteurs Le Club Junior-Entreprises aura l’honneur et le grand plaisir d’accueillir M. Giscard d’Estaing le 26 juin prochain. Comme le souligne le Président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, M. Cédric Legros : « Nous sommes à quelques jours de la présidence française de l’Union Européenne et à l’heure de l’ouverture des frontières, notamment au niveau de l’emploi. Dans ce contexte, il nous semble plus qu’évident de convier l’un des fondateurs du Traité modificatif signé le 13 décembre 2007 à Lisbonne, pour converser sur les principaux enjeux de la construction européenne. Il est de plus indispensable pour les étudiants d’appréhender le caractère européen du monde du travail. Certains Junior-Entrepreneurs développent d’ores et déjà des partenariats avec des Junior-Entreprises étrangères et en 1992, nous avons créé JADE, la Confédération Européenne des Junior-Entreprises. Mais nous tous, étudiants d’aujourd’hui, vivrons forcément, de près ou de loin, une expérience européenne dans nos futures carrières». L’Interview du Club Junior-Entreprises Le Club Junior-Entreprises - l’Interview est le rendez-vous dédié à l’esprit d’entreprise de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises. Devant un public de plus de 500 étudiants, l’Interview reçoit les plus grands entrepreneurs qui ont marqué notre époque. L’invité jette un regard sur son parcours, réagit à l’actualité et livre sa vision de l’avenir dans un décor intimiste et moderne. Entre vision subjective et prise de position, l’interview est parfois acidulée, toujours rythmée, et jamais irrespectueuse. Le format : deux interviewers autour de l’invité et un entrepreneur emblématique, qui partage avec les Junior-Entrepreneurs son expérience et ses convictions. Le déroulement : des questions / réponses qui conduisent l’invité à aborder différentes problématiques, des images d’actualité qui permettent une réaction spontanée. L’objectif de l’interview : explorer les éléments clés du parcours de l’invité pour mieux comprendre les choix à l’origine de sa réussite. Il s’agit donc de partager avec les Junior-Entrepreneurs d’aujourd’hui et décideurs de demain les conseils et l’expérience d’une réussite exemplaire. La CNJE organise également, en alternance avec l’interview, un débat, qui est le rendez-vous destiné à donner aux Junior-Entrepreneurs des éléments de réflexion pour leur vie de citoyen. À propos de la CNJE Depuis plus de 35 ans, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises regroupe, anime et coordonne les actions des 130 Junior-Entreprises françaises. Les Junior-Entreprises sont des as-sociations, au sein des Grandes Ecoles et des Universités françaises, ayant une approche pédagogique et profes-sionnelle afin de sensibiliser les étudiants au monde de l’entreprise et aux réalités économiques. Elles proposent des prestations de services à haute valeur ajoutée aux en-treprises qui bénéficient des compétences, issues de l’excellence de la formation, des étudiants des Grandes Ecoles et des Universités. À propos du Club Junior-Entreprises Créé en 1991 par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, le Club Junior-Entreprises regroupe régulièrement les Junior-Entrepreneurs autour d’acteurs majeurs de la vie économique et sociale. Véritable Think-Tank des Junior-Entreprises, le Club Junior-Entreprises souhaite à travers ses conférences, fournir aux Junior-Entrepreneurs des éléments de réflexion pour leur vie de citoyen. Aujourd’hui, le Club Junior-Entreprises est donc à la fois un lieu de rencontre, d’élaboration d’une pensée entrepreneuriale moderne et de réflexion sur des sujets de société. C’est également la première tribune des étudiants des Grandes Ecoles et Universités françaises par la diversité des étudiants touchés, le choix des sujets abordés et la qualité des invités. 3 questions à… M. Valéry Giscard d’Estaing, Ancien Président de la République et de la Convention Européenne Organisé par la CNJE, le Club Junior-Entreprises - l’Interview accueillera jeudi 26 Juin 2008 à 19h00 au Grand Amphithéâtre de l’Université Paris Dauphine, (Place Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 PARIS) M. Valéry Giscard d’Estaing. L’occasion pour l’ancien Président de la République et de la Convention Européenne, membre de l’Académie Française, de partager son expérience et son point de vue sur un contexte européen riche en événements. Quel regard portez-vous sur un mouvement tel que les Junior-Entreprises et les actions qu’il met en place ? En tant qu’associations basées dans les grandes écoles, les Junior-Entreprises constituent un pont entre l’école et le monde de l’entreprise, en donnant aux étudiants membres la possibilité de travailler sur des projets concrets engagés par des entrepreneurs. Cela permet aux Jeunes de mettre en pratique leurs connaissances acquises, de les familiariser avec les enjeux qui les attendront en tant que futurs entrepreneurs, bref – de les lancer sur le marché du travail « avant l’heure », ce qui ne peut qu’être bénéfique pour leur avenir. Comment rapprocher les citoyens, et particulièrement les Jeunes, de l’Europe ? En lui donnant un visage, et en clarifiant la répartition des compétences entre l’échelon européen et l’échelon national, afin que les citoyens puissent identifier le projet européen, et s’identifier avec lui. Ce n’est pas encore naturel de se sentir citoyen européen, cela demande un effort ! Les jeunes ont la capacité créative pour imaginer l’avenir, si on leur donne les clés pour comprendre. Cela passe par une intense communication culturelle, l’apprentissage d’au moins deux langues européennes, des expériences scolaires ou professionnelles dans un autre Etat membre… C’est aux établissements éducatifs de tous niveaux, et aux relais d’opinion, de conduire un travail de pédagogie, et d’expliquer pourquoi nous avons besoin d’institutions plus démocratiques et plus performantes. Pour les grandes questions continentales, la dimension européenne n’est, aujourd’hui, plus un choix. C’est une nécessité. Quels sont, après le non irlandais, les principaux défis auxquels devra s’attacher la présidence française de l’UE ? Les irlandais ont voté non à ce référendum, ce qui est leur droit démocratique. On peut le regretter, mais on peut aussi le voir comme un avertissement pouvant déboucher sur un résultat positif. Car ce «non» a, au moins, le mérite d’ouvrir une nouvelle fenêtre de temps pour faire les choses de manière réfléchie. La prochaine présidence du Conseil européen devra évidemment prendre en compte cette donnée, tout en laissant aux autres Etats membres, ne l’ayant pas encore fait, la possibilité de ratifier le Traité. En attendant, les dossiers continueront à être discutés sur la base du Traité de Nice, et la présidence devra s’efforcer de coordonner les approches sur les questions qui préoccupent aujourd’hui les Européens : les défis de l’approvisionnement énergétique et du climat, de la hausse des cours des matières premières, de l’immigration, et de la sécurité… Contact Presse : Sophie- Benoit Communication 36, rue Etienne Marcel 75002 Paris Yglinga & Julie Tel : 01.43.41.08.51/ 06.63.70.61.69 Email : yglinga.sbc@wanadoo.fr
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :