Accueil - Blog territorial - Obama veut un monde "sans armes nucléaires"

Obama veut un monde "sans armes nucléaires"

12/04/2009
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 255 / 1652
Le président américain a en outre plaidé en faveur d'une "réponse internationale forte" après le lancement par la Corée du Nord d'une fusée de longue portée , que Pyongyang décrit comme un simple lanceur de satellite. Selon Barack Obama, cette initiative souligne "l'importance" de lutter contre la prolifération nucléaire. Il a dit refuser le "fatalisme" face à ce phénomène. Le président américain a appelé de ses voeux la tenue d'un sommet mondial sur la sécurité nucléaire pour empêcher la prolifération des matériaux sensibles. Les États-Unis en lutte contre le changement climatique En outre, Obama a affirmé que son pays était désormais prêt à "prendre la tête" des efforts dans le monde pour lutter contre le changement climatique. "Le moment est maintenant venu de changer la façon dont nous utilisons l'énergie", a déclaré le président américain. "Ensemble nous devons faire face au changement climatique, en mettant fin à la dépendance mondiale face aux énergies fossiles, en exploitant les sources d'énergie comme le vent et le soleil et en appelant toutes les nations à assurer leur part" des efforts, a-t-il ajouté. "Je vous promets que les États-Unis sont maintenant prêts à prendre la tête de cet effort mondial", a donc déclaré le président américain.
Obama doit participer à la mi-journée à un sommet avec l'Union européenne, au cours duquel les dirigeants de l'UE veulent lui demander de faire davantage d'efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique, en vue de la conférence de Copenhague en fin d'année sur l'après-Kyoto. Enfin, il a promis de poursuivre le projet de bouclier antimissile, dont la République tchèque et la Pologne doivent accueillir des éléments mais qui est perçu par la Russie comme une menace. "Je veux être clair : l'activité de l'Iran dans le nucléaire et en matière de missiles balistiques constitue une réelle menace, pas seulement pour les États-Unis, mais pour les voisins de l'Iran et pour nos alliés", a-t-il déclaré. "La République tchèque et la Pologne ont fait preuve de courage en acceptant d'accueillir des éléments de défense contre ces missiles. Tant que la menace de l'Iran persistera, nous avons l'intention d'aller de l'avant avec un système de défense antimissile" dont les coûts soient maîtrisés et dont l'intérêt soit "prouvé", a-t-il dit. La Pologne et la République tchèque s'étaient inquiétées de voir l'administration Obama renoncer à ce projet de George W. Bush, au moment où les États-Unis cherchent à se rapprocher de la Russie et à renouer le dialogue avec l'Iran.

lepoint.fr Source : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-04-06/obama-veut-un-monde-sans-armes-nucleaires/924/0/332393

Le site SOS-planete, base vivante : http://terresacree.org

Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :