Accueil - Blog territorial - Parc naturel régional du Verdon : 34 millions d'euros pour l'eau et les milieux aquatiques

Parc naturel régional du Verdon : 34 millions d'euros pour l'eau et les milieux aquatiques

03/07/2008
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 90 / 1693
Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France Parc naturel régional du Verdon : 34 millions d'euros pour l'eau et les milieux aquatiques Après 5 années de gestation, la signature du Contrat de rivière Verdon, porté par le Parc naturel régional du Verdon pour le compte des 69 communes du bassin versant, aura lieu le 10 juillet à la Maison du Parc à Moustiers-Sainte-Marie (04), en présence de tous les partenaires* qui ont construit ce contrat qui permettra de financer 107 actions pour 34 millions d'euros. Le Contrat de Rivière est un contrat moral, technique et financier entre acteurs locaux (communes, intercommunalités, associations, EDF, etc.) et financeurs (Agence de l'Eau, Région, départements, Etat). Il s'agit d'un engagement mutuel visant à mener à bien des actions pour la préservation et la gestion des cours d'eau et des milieux aquatiques, et pour la préservation de la ressource en eau. Le Contrat de Rivière Verdon a reçu l'agrément du Comité de Bassin Rhône Méditerranée Corse le 29 mai dernier à Lyon. Ce contrat va non seulement permettre la mise en oeuvre concrète d'une politique de gestion de l'eau et des milieux aquatiques au niveau local, mais également contribuer à garantir la qualité de l'eau potable de la région Provence Alpes Côte d'Azur. Qualité de l'eau Pour le bassin versant du Verdon (69 communes sur 4 départements), ce Contrat regroupe 107 actions, correspondant à un montant total de 34 millions euros. Presque 20 milions euros seront alloués à la restauration et à la préservation de la qualité de l'eau grâce à la construction de nouvelles stations d'épuration, la réhabilitation ou l'extension des réseaux d'assainissement, au traitement des boues issues des stations, ou encore à la mise en place de toilettes sèches dans les lieux à forte fréquentation touristique. Rappelons que l'eau du Verdon alimente une grande partie de la Région. Ces actions sont donc d'une importance considérable : elles vont en partie garantir la qualité de l'eau potable de la Région Provence Alpes Côte d'Azur. Préserver les milieux aquatiques Un autre volet du Contrat permettra la mise en oeuvre d'actions visant à restaurer ou à préserver les milieux aquatiques. Ainsi, des passes à poissons seront mises en place sur certains seuils, des habitats aquatiques seront restaurés (zones humides, tronçon court-circuité du barrage de Chaudanne...), l'entretien des forêts riveraines sera pérennisé, des aménagements pour l'accueil du public et la gestion de la fréquentation sur la rivière seront mis en place entre Castellane et l'entrée des Gorges du Verdon. L'une des actions phare de ce volet est l'augmentation des débits réservés (part d'eau qu'EDF doit obligatoirement rendre à la rivière à l'aval des barrages) à Chaudanne et à Gréoux les Bains. Actuellement trop faible pour permettre un bon fonctionnement de la rivière (circulation des poissons, diversité d'habitats aquatiques), ce débit passera de 0,5 m3/s à 3m3/s hors période estivale (1,5 m3 en été) à Chaudanne, et de 1 à 2,2 m3 à Gréoux. Gérer la ressource au niveau local Le troisième grand volet du Contrat de Rivière regroupe des actions liées à la préservation de la ressource en eau. Dans certains secteurs du bassin, il s'agit de concilier prélèvements (pour l'eau potable, l'irrigation) et préservation de l'environnement. D'autres actions permettront d'améliorer la gestion et la qualité de la ressource en eau potable (réhabilitation de réseaux d'alimentation, unités de traitement, périmètres de protection de captages). Enfin, une partie des financements sera utilisée pour mettre en place et maintenir une politique globale et cohérente de gestion de l'eau à l'échelle du bassin : actions de communication et de sensibilisation, mise en place de suivis, postes d'animation. Plusieurs années de concertation Cette validation par le Comité de Bassin, à l'échelle du grand bassin hydrographique Rhône Méditerranée Corse représente l'aboutissement de plusieurs années d'un travail de concertation coordonné par le Parc naturel régional du Verdon. La prochaine étape sera la signature officielle du Contrat par tous les porteurs d'actions et les partenaires financiers, qui aura lieu au début du mois de juillet. La mise en oeuvre des actions pourra ainsi débuter, elle s'étalera sur une période de 5 ans jusqu'en 2013. * le Président du Parc naturel régional du Verdon, le Président du Comité de Rivière, le Directeur de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, le Directeur de l'Unité de Production Méditerranée d'EDF, le Président du Conseil Général du Var, le Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, le Président du Conseil Général des Alpes de Haute-Provence, le Président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et de la Société du Canal de Provence, le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence se succéderont pour dire l'importance de ce contrat signé entre plusieurs financeurs et plusieurs dizaines de maîtres d'ouvrage. Contacts : . Florence CARONE, chargée de projet "Contrat de Rivière Verdon/Zones Humides" . Jean Darot, communication et relations avec le territoire Parc naturel régional du Verdon - Domaine de Valx - 04360 Moustiers Sainte-Marie Tel : 04-92-74-68-00 www.parcduverdon.fr 03/07/2008
Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE