Accueil - Questions / réponses sur la fonction publique

" Prise en compte d'ancienneté " - rémunération



TROUVEZ LA RÉPONSE
À VOTRE QUESTION

Prise en compte d'ancienneté - rémunération
Bonjour,
Je vais être nommée rédacteur stagiaire sur un poste de secrétaire de mairie d'une commune de moins de 2000 habitants.
Je sais que mon indice majoré est de 314 à la base, avec une NIB de 15 points, donc indice à 329.
Cependant, j'ai déjà travaillé auparavant, hors des mairies et collectivités. J'ai été aide-educatrice (contrat privé, mais payée par le rectorat) pendant 4 ans, puis enseignante contractuelle dans l'enseignement privée sous contrat avec l'état (payée par le rectorat)pendant 3 ans, et enfin 1 an secrétaire dans une société privée. Comment peut on reprendre mon ancienneté? Mes périodes contractuelles, mais payées par le rectorat sont-elles considérées comme des périodes privées ou publiques? A quel indice majoré puis-je prétendre au final?
Merci
Copyright © 1995-2019 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés
Bonjour,
Puisque votre employeur était le Rectorat (le payeur) vous pouvez considérer cette période d'activité en qualité d'agent public non titulaire. Vous devez exercer un droit d'option entre le public et le privé. Manifestement, le public vous serait donc le plus avantageux avec une reprise possible de 50% d'ancienneté pour un reclassement d'échelon pour la période concernant votre activité en qualité d'aide-éducatrice (catégorie inférieure à B)et de 75% en qualité d'enseignante. Le calcul d'ancienneté se réalise sur la durée maximale d'avancement d'échelon.
Copyright © 1995-2019 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés



VOIR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À RÉMUNÉRATION


Vous n'avez pas trouvé la réponse adéquate : Posez votre question


Nouvelle recherche par thèmes