Accueil - Blog territorial - LES 10 ETAPES DU RECRUTEUR TERRITORIAL

LES 10 ETAPES DU RECRUTEUR TERRITORIAL

14/08/2018
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 1605 / 1681

Le recruteur territorial (responsable et chargés de recrutement, mobilité et développement des compétences....) dans les collectivités est un chasseur de têtes qui recherche en permanence des candidats pour satisfaire des besoins de recrutement dans les services. Il doit se montrer agile et souple et à l'écoute de ces derniers.

 

En véritable opportuniste, il utilise un maximum d’outils de communication pour ses recherches avec l’espoir de trouver la perle rare, le mouton à cinq pattes ou tout simplement le profil idéal. Il déroule son plan d'attaque en 10 points.

 

 

 

Les 10 étapes du recruteur territorial

  1. Les besoins, tu détecteras

Les besoins de recrutement sont nombreux et diversifiés : s’agit-il d’un remplacement durable ou à durée limitée ? La fiche de poste est-elle conforme ? La demande est-elle validée ? Doit-on favoriser la mobilité interne ? Quelles sont les spécificités du poste ? Une fois ces points, entre autres, déterminés, le projet d’annonce prend forme. Il s'agit de trouver un nouveau collaborateur, ce n'est pas rien !

2.Le profil, tu élaboreras

Suivant la filière et le ou les cadres d’emploi correspondant au poste, ainsi que la catégorie, l’élaboration du profil se réalisera bien souvent à partir d’un modèle existant pour le personnaliser ensuite en fonction des spécificités. Le positionnement, le descriptif des missions, le profil recherché doivent apparaître suffisamment clairs pour permettre aux candidats de bien cerner le besoin. Précision et justesse sont les maîtres mots en cette circonstance !

                                                                                         

                                                                         

3.L’annonce, tu publieras

Les supports gratuits et le site internet inévitablement utilisés, il restera la question d’opter ou non pour un support payant afin d’accentuer la visibilité de l’annonce. Un site comme emploi-collectivités conviendrait parfaitement pour l’ensemble des profils en partant du principe qu’il y a plus de chances d’obtenir le candidat idéal (vieux rêve des recruteurs) en utilisant ce type de recherches étendues sur le digital comme le sourcing. Faire preuve d'habilité et avoir plusieurs cordes à son arc sont à la source de toutes chasses réussies !

4.Les candidatures, tu analyseras

A la réception des candidatures, le plus souvent par mail, une première analyse pourra être utilement menée afin d’écarter les profils non adéquats. Ne pas oublier les accusés-réception et les réponses aux candidats. Beaucoup de points sont à vérifier pour la concordance entre l’offre et la proposition sur les aspects administratifs, techniques et compétences. Ne pas se fier aux apparences pour déjouer les " sur" comme les" sous" qualifications présentées !

5.Les profils, tu sélectionneras

Pour l’aide au choix ultérieur par le jury de recrutement, cette étape est nécessaire pour établir une liste de préconisation, une présentation hiérarchisée des candidatures sur des critères purement objectifs et définis sur la seule analyse des informations reçues. Cet écrémage est nécessaire pour organiser ensuite les entretiens aux seuls candidats potentiellement aptes à occuper le poste. A défaut un nombre d'étoiles sur le CV donnera vos indications et préférnces !

6.Les entretiens, tu mèneras

Lorsque le candidat reçoit une invitation à un entretien (téléphonique ou/et physique), il sait que son profil intéresse, il ne s’agit donc pas de se tromper à ce niveau. Ces échanges entre le recruteur et le candidat sont très importants puisqu’ils contribuent à forger la conviction du recruteur et à préciser la recherche du candidat. Une nouvelle relation est naît en un futur acteur et un entremetteur !

7.Le jury, tu assisteras

Les meilleures candidatures seront donc reçues à un entretien par le Jury (composé souvent du chef de service et du chargé de recrutement et parfois d’un élu) afin de mettre en concurrence les candidats retenus au 1er tour. Le rôle du recruteur est ici essentiel car lui seul à ce stade connaît parfaitement le profil du candidat et pourra donc aider les autres membres du jury à apprécier l’échange et les conditions de recrutement. Ne pas oublier d’avoir dépublié l’annonce !

8.La décision de recrutement, tu annonceras

La prise de décision par le chef de service ou l’élu permettra au recruteur de connaître le candidat retenu. A charge pour lui donc de lui faire savoir dans les plus brefs délais en s’assurant qu’il est toujours disponible, et attendre ensuite la certitude de sa demande de mutation ou d’affectation, avant de prévenir les autres candidats non retenus. A ce stade, il sera opportun de conserver ces candidatures pour des postes futurs !

9.Les procédures administratives, tu organiseras

Les délais de préavis, les conditions matérielles de mobilité, les courriers et actes à établir et autres formalités administratives viendront mettre un terme au processus de recrutement. Durant cette période, un stress peut s’installer face au risque de changement d’avis du candidat jusqu’à la veille de l’affectation. Une livraison au bon moment fait toujours des heureux !

10.L’affectation, tu termineras

L’accueil du nouvel arrivé se réalise directement par le service, mais il est de bon ton que le recruteur puisse rencontrer à nouveau ce nouveau collègue qu’il a parrainé depuis son premier contact lorsqu’il a postulé sur l’offre.

Bien entendu, s’il s’agit de son supérieur hiérarchique, cela favorisera les relations.

Les recruteurs territoriaux doivent faire preuve de persévérance dans leurs démarches !

Lien vers les dépôts de cv pour les candidats

Lien vers les dépôts d'annonces pour les recruteurs


Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :

Questions les plus fréquentes sur la fonction publique :

équivalence

mutation

détachement