Accueil - Blog territorial - Conseils carrière - Quelle stratégie adopter pour préparer le concours d'attaché territorial ?

Quelle stratégie adopter pour préparer le concours d'attaché territorial ?

Logo www.emploi-collectivites.fr
09/11/2022
Fiche pratique n° 2131 / 2144

Vous avez décidé de sauter le pas et de tenter une carrière dans la fonction publique territoriale ? Vous souhaitez devenir attaché et ainsi contribuer à la prise de décision sur les grands sujets qui impactent la vie à l'échelle locale ?

Si vous savez qu'un concours ne s'improvise pas, vous vous demandez sûrement comment se préparer pour le concours d'attaché territorial. Dans cet article, nous avons rassemblé les meilleures ressources et conseils pour vous aider dans cette étape cruciale avant les épreuves.

 

Qui peut passer le concours d’attaché territorial ?

Avant même de vous lancer dans la préparation du concours d'attaché territorial, il est important de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions requises pour vous y présenter. 

Un 1er socle de conditions générales s'applique à tous les candidats aux concours de la fonction publique. Vous trouverez toutes les informations ici

Un 2e socle de conditions concerne spécifiquement le concours d'attaché territorial.

Quel est le niveau requis pour se présenter au concours d’attaché territorial ?

Le concours d'attaché territorial vous est ouvert si vous pouvez justifier :

  • Soit d'un diplôme de licence (Bac +3) ou d'un autre diplôme de niveau II (licence professionnelle, Bachelor universitaire de technologie, maîtrise, master 1) ou d'une équivalence.
  • Soit d'une activité professionnelle salariée ou non (elle peut être associative) correspondant à la catégorie socioprofessionnelle à laquelle mène ce concours. Cette expérience peut être continue ou non, mais doit représenter au total 3 ans à temps plein.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le texte officiel concernant les équivalences permettant de se présenter au concours. 

Quelle spécialité choisir pour le concours d’attaché territorial ?

Sachez également que le concours d'attaché territorial est ouvert dans 5 spécialités. Vos diplômes ou expériences professionnelles doivent correspondre à l'une de celles-ci.

Il s'agit de :

  • administration générale ;
  • gestion d'un secteur sanitaire et social ;
  • analyste ;
  • animation ;
  • urbanisme et développement des territoires.

 

À quelle voie d'accès au concours s’inscrire ?

Enfin, dernier élément à prendre en compte avant de vous inscrire au concours : votre voie d'accès.

En effet, il existe 3 voies d'accès au concours d'attaché territorial : externe, interne et 3e voie. Chaque voie est réservée à une certaine catégorie de profils.

Comment savoir quelle voie d'accès choisir ? Tout dépend de votre parcours professionnel.

Pour faire simple :

  • Vous êtes salarié du secteur privé ? Vous pourrez sans doute vous inscrire au concours externe.
  • Vous êtes agent de la fonction publique, titulaire ou non ? Ce sera le concours interne.
  • Vous êtes salarié du secteur privé ou avez une expérience en milieu associatif d'au moins 3 ans avec des responsabilités et des problématiques similaires à celles du statut d'attaché ? Vous pourrez peut-être prétendre au 3e concours.

 

2. Quel est le rôle d'un attaché territorial ?

Pourquoi est-ce essentiel de bien se renseigner avant de passer le concours ?

Tout au long de votre préparation aux épreuves du concours, on vous conseille d’avoir à l'esprit le contexte, l'environnement de travail dans lequel l'attaché territorial évolue. Mais aussi une bonne compréhension de son rôle et de ses missions. Pourquoi ?

  • Pour valider votre projet professionnel, vous assurer que l’emploi auquel vous aspirez vous convient vraiment.
  • Pour mieux intégrer les connaissances acquises pendant vos révisions en les mettant en lien avec vos futures missions.
  • Pour être pertinent lors du concours quand on vous demandera de réfléchir et d’argumenter comme si vous étiez déjà en poste.

 

Quelles sont les missions d'un attaché territorial ?

L'attaché territorial est un fonctionnaire de catégorie A qui occupe un emploi à responsabilité qui comporte souvent un volet de management (encadrement d'équipe, direction de bureau ou de service) au sein de la fonction publique territoriale. 

Il exerce ses missions au sein des communes, des départements, des régions ou d'un établissement public local pour mettre en œuvre la politique locale dans des champs divers tels que : la politique de la ville, la culture, l'environnement, l'immobilier, les ressources humaines, etc.

En fonction de sa spécialité, de ses compétences, ses missions peuvent concerner :

  • Le conseil des élus en matière de politiques publiques à travers le pilotage d'études sur des sujets spécifiques (conception, élaboration, mise en œuvre).
  • La gouvernance des services administratifs des collectivités : ressources humaines, achats et marchés publics, finances et contrôle de gestion, immobilier et foncier, juridique.
  • La communication interne de la collectivité et la communication externe pour faire connaître aux administrés les actions de la collectivité en matière de développement, d'aménagement et d'animation économique, sociale et culturelle.

 

Les ressources

Pour découvrir plus précisément les missions des attachés territoriaux et les métiers qu'ils peuvent concrètement exercer sur le terrain, nous vous invitons à consulter ces deux ressources le décret portant sur le cadre d'emplois des attachés territoriaux

Conseil n° 1 : rencontrer des attachés territoriaux en poste 

L'un des meilleurs conseils à suivre pour vous informer sur les missions, les problématiques concrètes sur lesquelles travaillent les attachés territoriaux, c'est d'aller les rencontrer pour leur poser toutes vos questions. Et puisque les réalités de terrain varient, n'hésitez pas à solliciter plusieurs interviews. 

3. En quoi consistent les épreuves du concours d’attaché ?

Pour aborder sereinement votre concours d'attaché territorial, la première chose à faire consiste à bien comprendre la nature des épreuves et le rendu attendu par le jury. 

Quelle que soit votre voie d'accès au concours, celui-ci se déroulera en 2 étapes :

  • les épreuves d'admissibilité, qui sont écrites ;
  • les épreuves d'admission (seulement si vous avez réussi les épreuves d'admissibilité), qui sont orales.

Cependant, les épreuves en elles-mêmes diffèrent en fonction de la voie d'accès. Voici un récapitulatif sous forme de tableau.

 

Concours externe

Concours interne

3e voie

Admissibilité

Composition (4 h)

Note (4 h)

Rapport (4 h)

Rapport (4 h)

Admission

Entretien (25 min.)

Oral langue vivante (15 min.)

Entretien (25 min.)

Oral langue vivante optionnel (15 min.)

Entretien (25 min.)

Oral langue vivante optionnel (15 min.)

 

Les épreuves du concours attaché territorial externe

La composition

Elle traite d'un sujet d'ordre général pour toutes les spécialités. Au cours de cette épreuve, vous devez montrer votre compréhension de la place et du rôle des collectivités territoriales dans les problématiques locales (démocratie, société, économie, emploi, éducation/formation, santé, culture, urbanisme et aménagement, relations extérieures...). 

La note 

Elle consiste en l'analyse d'un dossier soulevant une problématique rencontrée par une collectivité territoriale sur un thème en lien avec votre spécialité.

L'entretien 

Il s’agit d’une mise en situation professionnelle qui vise à mobiliser vos connaissances administratives générales et à vérifier votre capacité à les exploiter de façon appropriée au contexte proposé.

L'épreuve orale de langue vivante

Elle se déroule en deux temps : la traduction d'un texte, puis une conversation. C'est à vous de choisir au moment de votre inscription au concours quelle langue vous souhaitez présenter parmi : l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien, le grec, le néerlandais, le portugais, le russe et l'arabe moderne. Cette épreuve est optionnelle pour les concours interne et 3e voie.

 

Les épreuves du concours attaché territorial interne

Le rapport 

En 4 h, vous devez rédiger un rapport réalisé à partir d'un dossier soulevant un problème rencontré par une collectivité territoriale en lien avec votre spécialité. Les candidats inscrits au 3e concours passeront le même type d’épreuve.

L’entretien

Celui-ci se déroule en deux temps :

  • D'abord, le jury attend que vous vous présentiez ainsi que vos expériences professionnelles au sein de l'administration, en mettant en valeur les compétences que vous avez développées.
  • Puis, suit une conversation sous forme d'une mise en situation, dont l'objectif est de vérifier vos capacités d'analyse pour résoudre au mieux les problématiques techniques ou d'encadrement que vous pourriez rencontrer dans le cadre de votre futur poste. 

 

Les épreuves du 3e concours d’attaché territorial

Après avoir réussi l’épreuve du rapport, le concours se poursuit avec la phase d’admission. En 3e voie, elle prend la forme d’un entretien spécifique qui se déroule ainsi :

  • Un entretien au cours duquel vous présentez votre expérience et vos compétences. Il s’agit d’un exposé qui s'appuie sur un document retraçant votre parcours professionnel selon un modèle fixé par arrêté du ministre chargé des collectivités territoriales. Vous devez remettre ce document au moment de votre inscription au concours. 
  • La 2e partie de l'entretien peut prendre la forme d'une mise en situation pour que le jury puisse évaluer votre motivation et votre aptitude à exercer vos futures fonctions.

Pour en savoir plus sur l’organisation du concours d’attaché territorial, vous pouvez consulter le décret qui en fixe les modalités.

 

4. Comprendre la méthodologie des épreuves

Quel format de réponse est attendu pour chaque épreuve ? 

En découvrant la nature des épreuves de ce concours, vous avez compris que chacune demandait une réponse plus ou moins formatée. Il faut comprendre quelles sont les attentes du jury pour vous approprier ces exercices et être en mesure d'exprimer vos arguments de la manière attendue. 

Les ressources

Pour aborder votre préparation avec sérénité, nous vous conseillons cet excellent ouvrage de Laurent Boghossian, L’art subtil de réussir son concours, qui est une référence pour bien maîtriser la méthodologie des épreuves et vous y préparer de la meilleure façon. 

Conseil n° 2 : s’entraîner comme si vous étiez en concours

Pour préparer au mieux votre concours d'attaché, l'idéal est de pouvoir vous mettre en situation pour vous entraîner aux différentes épreuves. Pour cela, réservez plusieurs créneaux de 4 h dans votre agenda au cours des semaines ou mois qui vous séparent des dates du concours. Grâce aux annales avec corrigés, vous pourrez travailler sur des sujets types, vérifier l'état de vos connaissances et votre bonne gestion du temps.

 

5. Maîtriser les connaissances fondamentales à la réussite du concours

Que faut-il réviser pour le concours d'attaché territorial ?

Le concours d'attaché territorial exige des connaissances solides concernant :

  • le fonctionnement de l'administration publique et plus précisément des collectivités territoriales ;
  • les sujets d'actualité ;
  • votre spécialité.

Enfin, n'oubliez pas qu'une épreuve de langue vivante est également au programme des épreuves du concours.

Les ressources

Inutile de vous disperser dans trop d'ouvrages différents, vous risqueriez de perdre votre temps. Privilégiez des sources qualitatives qui vous serviront de référentiel tout au long de votre préparation.

Voici quelques ouvrages qui pourraient vous aider à bien vous préparer :

 

Conseil n° 3 : réaliser des fiches thématiques autour de grandes problématiques d'actualités

Pour synthétiser les connaissances que vous allez accumuler et pouvoir les organiser au mieux dans la perspective du concours, vous pouvez réaliser des fiches thématiques, par exemple sous forme de cartes mentales. Cet exercice vous permettra d’aborder tous les aspects d’un sujet et vous fera gagner du temps le jour du concours, car il vous sera plus facile de mobiliser vos connaissances. Autour d’un sujet, demandez-vous :

  • Quel est le problème ? 
  • Quel est le contexte ? 
  • Quels sont les différents arguments divergents ? 
  • Quelles sont les solutions possibles avec leurs avantages et leurs inconvénients ? 
  • Quels sont les exemples de solutions déjà en place et qui fonctionnent ? 

Vous connaissez à présent tous nos conseils pour bien vous préparer au concours d’attaché territorial :

  • rencontrer et interviewer des attachés territoriaux en poste ;
  • s'entraîner en se mettant en conditions de concours ;
  • rédiger des fiches thématiques sur les grands sujets d’actualité.

Sachez également que vous pouvez vous faire accompagner dans cette étape. Il existe des programmes de préparation en ligne proposés par le CNED que vous pouvez démarrer quand vous le souhaitez. 

Ou encore des sessions annuelles en groupe via les IEP comme à Bordeaux ou Lyon

Ces formations ont l’avantage de vous guider en vous fournissant le matériel de révision dont vous avez besoin, de vous apporter des corrections personnalisées et un soutien appréciable tout au long de votre préparation.


Copyright © 1995-2022 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés