Élues locales

Logo www.emploi-collectivites.fr
04/03/2022
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 2088 / 2105

 Envoyer à un ami  Imprimer
 Partager 

elues-locales 1

Une femme élue joue de nombreux rôles au sein de la communauté. En agissant tant au niveau du développement économique que du développement personnel, endosser ce rôle peut comporter quelques difficultés. Heureusement, différentes structures sont disponibles pour vous épauler dans la réalisation de vos tâches. Le réseau élues locales se positionne notamment comme premier réseau pour accompagner les femmes élues dans leurs missions.

La structure d’un réseau national de femmes élues

Le réseau national des femmes élues, élues locales est un organisme transpartisan. À ce titre, il rassemble tous les élus locaux de toutes les parties politiques. Comme son nom l’indique, l’organisme s’oriente dans l’accompagnement des femmes politiques. Pour mener à bien ces missions, l’organisme dispose d’une structure déjà en place. Bien qu’étant un organisme pour les femmes, la structure prône la parité et compte quelques membres du sexe masculin. Il est ainsi dirigé par une présidente, qui est également la fondatrice du réseau. L’équipe se compose ensuite :

  • d’une directrice générale ;
  • d’une responsable administrative et financière et d’une assistante administrative des ventes ;
  • d’une directrice marketing et communication ainsi que son chef de projet marketing et une chargée de communication ;
  • d’une responsable grands comptes ;
  • d’une responsable de l’animation des réseaux ;
  • de conseillers pédagogiques et formations.

S’agissant d’un réseau national, l’organisme œuvre dans tous les départements. Chacun d’entre eux dispose d’ailleurs de son ambassadrice afin de faciliter les échanges et la transmission des informations.

Le mode de fonctionnement d’élues locales

Élues locales fonctionne selon le principe d’un organisme indépendant. Il s’agit donc d’une association d’élues destinée au partage et à l’apprentissage. En effet, l’organisme se fixe comme objectif d’améliorer la formation des femmes occupant une fonction publique. À long terme, cela est destiné à promouvoir le droit des femmes et à instaurer la parité des genres dans le monde politique. Pour atteindre ces objectifs, l’organisme propose de nombreux programmes. Outre les formations en vue d’aider les femmes dans l’exercice de leurs mandats, élues locales instaure des échanges entre les membres. Cela passe par :

  • l’organisation d’événements nationaux et régionaux regroupant les élues de différents départements. Ces événements sont des occasions d’instaurer des débats axés sur le développement et les innovations. Cela inclut notamment les politiques à adopter dans la lutte contre la discrimination, la lutte contre le sexisme, la gestion des espaces publics, etc. Sachant que ce type d’événement réunit des personnalités importantes, il s’agit également d’une occasion de se créer un réseau ;
  • la création d’un réseau régional réunissant les élues d’un département afin d’échanger sur les engagements à prendre au sein d’un même département. Ces réseaux sont des occasions de proposer d’améliorer la formation des membres, d’organiser des ateliers pour parler des causes défendues par les participants. Toutefois, le réseau peut profiter d’un moment de détente avec ses membres, notamment au cours d’un dîner ou d’un atelier.

À ce titre, Élues Locales s’adresse à toutes les femmes politiques et regroupe un ensemble de femmes occupant des postes importants. Parmi les membres du réseau, il est notamment possible de compter des conseillères municipales, des conseillères départementales, des membres de l’assemblée, des responsables des institutions, des vice-présidentes d’une communauté, etc. 

Les formations accessibles au sein d’élues locales

Les formations proposées au sein d’élues locales sont destinées à renforcer l’impact politique des femmes. En effet, le statut d’élu implique de grandes responsabilités, nécessitant souvent la maîtrise de plusieurs domaines. Les formations de l’organisation s’adressent à tous les membres du réseau œuvrant dans les services publics. Elles peuvent s’effectuer de façon présentielle ou se faire en ligne selon la disponibilité des participants. Il se peut également qu’elles s’adressent à une collectivité. Ces formations traitent de thèmes variés.

  • La formation des élues pour devenir des femmes politiques

Ce volet traite des actions quotidiennes pour instaurer le leadership ainsi que l’égalité femmes-hommes dans le monde politique. Pour ce faire, la formation enseigne les techniques pour s’affirmer et améliorer les capacités de persuasion. Cela inclut donc des notions concernant la prise de parole en fonction du public concerné. Cette formation est également l’occasion de faire le point sur les idées reçues au sujet des stéréotypes dans la question du pouvoir.

  • La formation sur l’exercice du mandat

L’objectif de cette formation est de conduire les élues à réussir leur mandat en ayant connaissance de leurs devoirs et de leurs droits en tant que femmes politiques. La réussite d’un mandat repose notamment sur la capacité à gérer les crises et à faire face à l’opposition de manière constructive. Pour ce faire, les formations proposées sont axées sur la conception d’une démarche participative, autrement dit, à l’élaboration d’une politique publique. Un volet de la formation se concentre également sur l’élaboration d’un bilan à mi-mandat. Cela a pour but de :

  • faire un récapitulatif des projets menés et ceux qui restent à accomplir ;
  • étudier les stratégies à adopter pour atteindre les objectifs, notamment au niveau des outils de communication.
  • La formation en finances

Cette formation a pour objectif d’améliorer les compétences dans la gestion publique, et principalement la gestion du budget de la collectivité. La maîtrise des finances locales passe notamment par l’élaboration d’un budget prévisionnel. La formation se concentre donc sur les méthodes à adopter pour préparer et mettre en œuvre le budget. Elle traite aussi des ressources disponibles pour faire fonctionner une collectivité locale.

  • La formation en management

Cette formation est axée sur les méthodes d’encadrement d’une équipe en vue de les motiver, de gérer les conflits et d’instaurer une cohésion. Il est à noter que l’encadrement requiert de maîtriser préalablement le mode de fonctionnement d’une équipe. La formation s’adresse donc à toutes les élues, que ce soit au niveau des petites communes ou au niveau départemental.

  • La formation en communication

La formation en communication se répartit en plusieurs volets, à savoir :

  • les bases de la communication orale, destinées à celles qui ont besoin de renforcer leur confiance en elles. L’objectif de la formation est d’avoir de la répartie, tout en utilisant des mots justes et en disposant d’une capacité d’improvisation. Une bonne communication repose notamment sur une dose d’humour et d’ironie. Par ailleurs, savoir écouter est également un caractère indispensable ;
  • la prise de parole en public. Elle enseigne sur les techniques de gestion du stress face à une audience. La formation se concentre également sur l’élaboration d’un discours adapté à l’audience, pour que celui-ci soit compréhensible. Par la même occasion, elle traite de la posture à adopter pour envoyer une image convenable. En effet, l’image reflète la confiance en soi et peut se traduire par la posture, le regard, etc. ;
  • la communication sur les réseaux sociaux. Sachant que les réseaux sociaux sont des canaux de communication non négligeables, il est dans l’intérêt des élues de se former sur la publication de contenus impactants. Cela passe par le choix du discours et des visuels utilisés. La formation enseigne également sur le potentiel des réseaux sociaux dans une stratégie de communication à destination des administrés ;
  • La formation en urbanisme

Ce volet se concentre sur les notions d’aménagement urbain et de droit de l’urbanisme. L’objectif est de maîtriser les règles d’urbanisme régissant la communauté. Cela concerne notamment les permis de construire, le plan local d’urbanisation, etc. La formation se divise en 2 volets, dont une partie visant à rendre sa commune attractive et une autre pour se perfectionner dans la notion d’urbanisme. Ces formations cherchent donc à trouver des stratégies pour promouvoir sa commune ou son département, aux applications des différents documents d’urbanisme, etc.

Il est à noter que les formations s’adressent à toute personne en cours d’exécution d’un mandat. Selon le cas, les formations proposées peuvent se faire au niveau communal ou intercommunal, mais également au niveau départemental, régional ou national. À la suite des formations, que ce soit en présentiel ou en ligne, chaque candidat devra passer une évaluation. Celle-ci se base sur certains critères en vue de faire un bilan au sujet des acquis des participants. Par ailleurs, intégrer le réseau élues locales vous permet de bénéficier d’un financement pour suivre les formations. Quant aux programmes de formation, ils sont disponibles en ligne.

Les financements pour les formations proposées par élues locales

Il est possible d’être financé par la collectivité à laquelle vous appartenez ou d’utiliser le droit individuel de formation ou DIF.

  • Le financement par la collectivité

Cela signifie que les frais d’enseignements ainsi que les frais de déplacement et de séjour seront versés par la collectivité. En effet, chaque collectivité dispose obligatoirement d’un budget alloué à la formation des élus ou DFEL. Ce budget est toutefois variable d’un département à l’autre. 

  • Le financement par le droit individuel de formation

Le droit individuel de formation ou DIF est un financement destiné à la formation d’un élu en cours de mandat. Toutefois, il s’applique également dans le cadre d’une réinsertion professionnelle, une fois le mandat arrivé à terme. Ce financement est prélevé dans les indemnités de fonction des élus par le biais d’une cotisation. Pour bénéficier de son DIF, tout élu peut envoyer une demande auprès de la Caisse des Dépôts, sachant que chaque personnalité publique dispose de son propre compte. Celui-ci pourra être utilisé pour financer les frais d’enseignements et les frais de déplacements et de séjour. Il est cependant à noter que le DIF n’est valable qu’auprès des institutions agréées pour former les élus, dont élues locales fait partie.  

L’intégration au réseau élues locales

Pour de nombreux élus, intégrer un réseau est l’occasion de partager les expériences entre les représentants d’un même département. 

  • Pourquoi rejoindre élues locales ?

Comme mentionné précédemment, élues locales est un organisme axé sur l’entraide des femmes politiques. À ce titre, il favorise le processus de compréhension du sexisme dans le monde politique, tout en proposant des solutions pour y remédier. Pour ce faire, le groupe prône la parité par le biais des ambassadrices au niveau de chaque département. Ces ambassadrices sont élues par vote des membres au sein du département, et il s’agit de représentantes politiques. Parmi les ambassadrices, il est possible de compter des maires, des adjointes du Maire, des vice-présidentes du conseil départemental, des conseillères municipales, etc. Par ailleurs, le réseau se fixe comme objectif d’aider les femmes élues dans l’exécution de leur mandat. Cela se fait à l’aide d’échanges entre les membres en vue de prodiguer les conseils nécessaires. Ces échanges peuvent se faire au cours de rencontres, notamment des journées organisées par le réseau ou par des visioconférences. Il est également à noter qu’intégrer un réseau est l’occasion de faire des connaissances et d’accroître sa notoriété.

  • Comment intégrer le réseau élues locales ?

Comme son nom l’indique, le réseau élues locales est accessible à toutes les femmes élues souhaitant faire partie d’un réseau. Le principe consiste généralement à intégrer le réseau local, c’est-à-dire celui du département dans lequel vous êtes élue. L’adhésion est d’ailleurs gratuite et se fait via le remplissage d’un formulaire en ligne. Une équipe reste toutefois disponible pour répondre aux éventuelles questions des futurs membres de l’organisme.

 

 


Copyright © 1995-2022 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés




les dernières offres d'emploi de ce cadre d'emploi :

Questions les plus fréquentes sur la fonction publique :

équivalence

mutation

détachement