Accueil - Blog territorial - instances-institutions-organismes - ENFIP (École Nationale des Finances Publiques)

ENFIP (École Nationale des Finances Publiques)

Logo www.emploi-collectivites.fr
26/03/2022
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 2086 / 2106

 Envoyer à un ami  Imprimer
 Partager 

enfip-ecole-nationale-finances-publiques 1

L’École Nationale des Finances Publiques (ENFIP) est une branche rattachée à la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP). Ayant son siège à Noisy-le-Grand, l’ENFIP dispose actuellement de plusieurs établissements à travers le pays. L’ENFIP a permis la formation de nombreux agents, contrôleurs et inspecteurs des finances publiques pour le compte de la fonction publique. L’ENFIP entreprend des changements importants depuis quelques années pour offrir la meilleure des formations à ses stagiaires. 

Quelles sont les missions de l’ENFIP ?

En quelques mots, les missions attribuées à l’ENFIP consistent à recruter et à former les futurs agents de la DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques). Pour cela, l’ENFIP s’engage à :

  • organiser les concours pour intégrer l’école ;
  • préparer les concours internes ;
  • contribuer à la formation professionnelle initiale et continue ;
  • produire des documents à vocation pédagogique ;
  • élaborer des partenariats à travers les réseaux des écoles du service public ;
  • mettre en place une coopération internationale pour former des élèves étrangers.

Pour gérer ces différentes missions, l’ENFIP s’organise en trois directions différentes : la direction responsable du pilotage et des ressources, la direction responsable du recrutement et la direction spécialisée dans la formation. Elle utilise également de nombreux réseaux d’établissements importants au niveau régional et national pour offrir les meilleures formations.

En moyenne, l’ENFIP dispose de plus de 280 formateurs qualifiés pour assurer les différentes formations proposées, que ce soit en théorie ou en pratique. Elle reçoit environ 6 500 stagiaires par an. De plus, quelques 66 000 agents suivent des formations continues. Mais l’ENFIP aide également à la préparation des concours dont 10 000 candidats bénéficient chaque année.

Pour offrir des formations de qualité, l’ENFIP travaille avec différents partenaires. Elle signe de nombreuses coopérations nationales et internationales pour promouvoir les carrières au sein de la DGFIP. Il s’agit des conventions avec l’IPAG-CEPAG ainsi qu’avec le réseau l’IAE France. D’autres partenariats ont été également signés avec certains instituts d’études politiques.

L’ENFIP dispose également d’une coopération internationale. Le but est d’aider à améliorer l’accueil des délégations étrangères. Grâce à cette coopération, il est possible de former les agents pour des missions à l’étranger. Cela permet également d’accueillir les fonctionnaires étrangers qui veulent intégrer l’école.

L’ENFIP dispose de nombreux établissements en métropole, en Martinique et à la Réunion. Ces établissements sont conçus pour recevoir les différentes formations proposées par l’école.

Comment se présentent les concours ?

Une des missions attribuées à l’École Nationale des Finances Publiques est l’organisation et la gestion des concours pour entrer à la DGFIP. Ces concours sont gratuits et se divisent en trois catégories : concours de catégorie A, B et C.

  • Concours de catégorie C : il s’agit du concours ouvert à tous les ressortissants de l’Union Européenne. Les personnes qui veulent candidater doivent être titulaires d’un brevet des collèges ou d’un diplôme équivalent. Le concours permet de devenir un agent d’administration principal des finances publiques concernant les directions des ministères économiques et financiers.

Le concours se passe en trois étapes. La première épreuve du concours est un QCM déterminant les connaissances de base du candidat. La seconde épreuve concerne des tests de cas pratiques. Et la dernière épreuve est un entretien oral pour évaluer les motivations du candidat.

 

  • Concours de catégorie B : le concours de catégorie B est ouvert aux ressortissants de l’Union Européenne. Il faut également être titulaire d’un baccalauréat ou son équivalent pour effectuer le concours. Le concours permet d’intégrer le poste de contrôleur des finances publiques 2e classe, contrôleur des finances publiques programmeur, technicien géomètre.

Le concours se déroule de différentes façons pour ces postes :

  • contrôleur des finances publiques 2e classe : ce type de concours se déroule en trois étapes. La première étape est un test de pré-admissibilité sous forme de QCM concernant les connaissances de base. La seconde étape consiste en des tests de cas pratiques, des tests au choix sur différentes matières : mathématiques, droit, économie, comptabilité privée. La dernière étape est une épreuve de traduction ;
  • contrôleur des finances publiques programmeur : il existe deux phases pour ce type de concours. La première épreuve consiste à répondre à des questions avec cas pratiques et test écrit d’algorithme. La seconde épreuve consiste en un test oral en informatique, pour juger la motivation du candidat ;
  • technicien géomètre : le concours se divise en deux parties. La première partie consiste à répondre à des questions ou des cas pratiques avec résolution des problèmes de mathématiques ou de topographie. La deuxième partie est un test oral.

 

  • Concours de catégorie A : le concours de catégorie A permet d’accéder à des postes plus élevés dans les finances publiques pour tous les ressortissants de l’Union Européenne. Il est ouvert à toutes personnes titulaires d’une licence ou d’un diplôme équivalent. Le concours de catégorie A concerne les postes d’inspecteur des finances publiques, inspecteur des finances publiques programmeur de système d’exploitation et inspecteur analyste des finances publiques.
  • Inspecteur des finances publiques : il se déroule en deux étapes. La première étape comprend deux épreuves écrites avec la rédaction d’une note de synthèse et une épreuve au choix. La deuxième étape consiste en un test oral pour évaluer la motivation. Il s’ensuit un test écrit de langues vivantes.
  • Programmeur de système d’exploitation : le concours se passe également en deux étapes. La première consiste à deux épreuves écrites comprenant une rédaction et un test de technologies des systèmes d’information. La seconde étape est une évaluation orale comprenant un test de motivation et un exposé sur l’informatique.
  • Inspecteur analyste des finances publiques : le concours se divise également en deux parties. La première consiste en un test avec deux épreuves écrites : une rédaction de synthèse et un test en informatique. La seconde partie est un test oral constitué d’une évaluation de la motivation et un exposé d’informatique. Il y a aussi un test écrit pour une évaluation de l’anglais.
  •  

Les classes préparatoires intégrées

La particularité de l’ENFIP est la présence des classes préparatoires intégrées ou CPI. Le but est d’aider les personnes souhaitant passer des concours de catégorie A et B. L’accès à ces CPI se fait par sélection en fonction des critères sociaux imposés. En fait, les CPI sont ouvertes aux étudiants boursiers, aux demandeurs d’emploi et aux étudiants se trouvant dans une zone d’éducation prioritaire.

L’objectif de la mise en place de ces classes préparatoires est de permettre la diversification des ressources humaines des ministères économiques et financiers. Il s’agit d’un engagement qui permet l’égalité des chances dans l’accès aux métiers de la fonction publique. En revanche, les bénéficiaires de cette aide ne perçoivent pas de rémunération, mais possèdent d’autres avantages.  

Les établissements de l’ENFIP

L’ENFIP dispose de nombreux établissements dans toute la France métropolitaine, en Martinique et à La Réunion. Ces différents établissements peuvent former les trois catégories tandis que d’autres ne peuvent former qu’une ou deux catégories seulement.

Pour son siège à Noisy-le-Grand, l’établissement ne propose que les formations aux catégories A et B. L’établissement de Noisiel forme les stagiaires en catégories A et C. Celui de Nevers ne forme que les stagiaires en catégorie C. L’établissement de Lyon forme les stagiaires en catégorie B et C. Les établissements qui proposent des formations pour les trois catégories se trouvent à Clermont-Ferrand et à Toulouse.   

Les formations proposées à l’ENFIP

Après avoir passé avec succès les concours, les lauréats peuvent suivre des formations rémunérées dans l’un des établissements de l’ENFIP. Il leur est offert une formation théorique et pratique pour préparer aux différents postes qu’ils occuperont à l’avenir. Avec des formateurs qualifiés, l’ENFIP dispose de méthodes pédagogiques répondant aux besoins des étudiants :

  • la formation des agents : la formation des agents au sein de l’ENFIP dure environ 6 semaines en établissement. Il s’ensuit une formation au métier dans leurs départements d’affectation. Parmi les formations proposées, les agents se préparent à la gestion publique locale, aux collectivités territoriales, à la fiscalité des particuliers et bien d’autres encore ;  
  • la formation des inspecteurs : la formation des inspecteurs se déroule en deux phases sur une durée de 12 mois. La première phase consiste en une formation théorique en établissement. Cette formation se fait d’abord en socle commun, suivi d’une formation au métier en question. La deuxième phase consiste en un stage pratique à la direction d’affectation ;
  • la formation des contrôleurs : cette formation se divise en trois phases s’étalant sur une durée de 12 mois. La première phase consiste en une formation de carrière à l’école qui permet de découvrir les différents services à la DGFIP. Une formation de métier est offerte aux stagiaires. Et la dernière phase de la formation consiste en un stage d’application de 5 mois au sein de la DGFIP ;
  • la formation des géomètres : la formation des géomètres est la plus longue. Elle se divise en trois phases et dure environ 18 mois. La formation comprend un apprentissage de carrière, un stage de découverte et un apprentissage du métier. La formation se termine avec un stage d’application dans le département d’affectation.

 

Les différents métiers de la DGFIP

Une fois votre formation au sein de l’ENFIP effectuée, il est possible d’intégrer l’un des postes choisis. À la DGFIP, il existe de nombreux métiers auxquels les stagiaires peuvent accéder :

  • la fiscalité : les différents métiers au sein du domaine de la fiscalité sont nombreux, dont ceux ouverts à toutes les catégories, et d’autres ouverts à une ou deux catégories seulement. Il y a le métier d’huissier, d’expert en recouvrement, de technicien du recouvrement forcé, de chargé des impôts patrimoniaux… ;
  • la gestion publique : les métiers sont également nombreux et presque disponibles pour toutes les catégories : chargé de la comptabilité de l’État, animateur du secteur public local, gestionnaire des patrimoines privés, chargé des recettes du secteur public local… ;
  • le contrôle : la plupart des métiers dans ce domaine ne sont accessibles qu’aux catégories A et B : analyste du renseignement, rédacteur chargé du contrôle fiscal, chargé du contrôle des impôts patrimoniaux… ;
  • l’informatique : les différents métiers demandent davantage de qualification et ne sont accessibles qu’aux catégories A et B : concepteur et développeur, urbaniste du système d’information, assistant à maîtrise d’ouvrage… ;
  • le management : il s’agit d’un poste hautement stratégique qui exige des qualifications : manager stratégique, manager fonctionnel, manager opérationnel et auditeur.

 

Quelles sont les rémunérations pour les différents métiers ?

En fin de formation à l’ENFIP, les rémunérations varient en fonction du poste, du grade, et de la titularisation. En général, les agents de 2e classe, 2e échelon peuvent percevoir une rémunération nette de 20 739 euros par an. Concernant les contrôleurs débutants, leurs salaires se situent aux environs de 23 116 euros par an. Pour les inspecteurs des finances publiques, ils reçoivent près de 27 391 euros par an.

Des avancements pour chaque poste sont possibles et peuvent se faire de différentes manières, en fonction de l’ancienneté au sein du département. Cela se fait en suivant le tableau d’avancement. Il est aussi possible d’accéder à un grade plus élevé par voie de concours interne.

Ainsi, un agent de 2e classe peut accéder au grade de 1e classe. Un contrôleur débutant peut devenir contrôleur des finances publiques. Il peut même accéder au poste d’inspecteur des finances publiques en effectuant un examen professionnel. Concernant les inspecteurs des finances publiques, ils peuvent accéder au poste d’inspecteurs divisionnaires de classe normale.

 

 

   


Copyright © 1995-2022 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés




les dernières offres d'emploi de ce cadre d'emploi :