Accueil - Blog territorial - Associations, syndicats, fédérations - La Fédération Hospitalière de France – FHF et FHR– Fonction publique hospitalière

La Fédération Hospitalière de France – FHF et FHR– Fonction publique hospitalière

Logo www.emploi-collectivites.fr
04/06/2021
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 999 / 2106

 Envoyer à un ami  Imprimer
 Partager 

La Fédération hospitalière de France (FHF) est un organisme regroupant la plupart des établissements hospitaliers du territoire. Elle représente près de 1000 établissements publics de santé et plus de 3800 établissements médico-sociaux. La Fédération hospitalière de France regroupe des hôpitaux de différentes tailles (centres hospitaliers locaux, généraux, universitaires, etc.). Elle regroupe aussi des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et établissements prenant en charge le handicap. Elle tend à mettre en place un véritable service public de santé qui réunit au sein de chaque territoire les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social. 

federation-hospitalier-france-fhf-fph 1

SOURCES JURIDIQUES ET STATUT

Il existe trois fédérations professionnelles réunissant l’intégralité des hôpitaux et des cliniques de France. Étant organisées selon les statuts juridiques des établissements qu’elles représentent, ces fédérations n’ont pas toutes les mêmes objectifs. Il y a donc :

  • La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne Privés non lucratifs (FEHAP) qui est une association qui fut fondée en 1936. Comme son nom l’indique, elle représente le secteur sanitaire, social et médico social privé à but non lucratif.
  • La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) qui réunit près de 1100 établissements de santé. Comme son nom l’indique, elle représente les hôpitaux et cliniques privées de France.
  • La Fédération hospitalière de France (FHF) qui regroupe le secteur public.

La Fédération hospitalière de France a été créée en 1924 sous le libellé initial de Fédérations des Unions Hospitalières. Représentant la quasi-totalité des établissements publics, la FHF est un acteur de premier plan dans le monde de la santé. Cela s’explique notamment par la composition de son conseil d’administration qui la rend réellement trans-politique. 

La Fédération hospitalière de France s’est fixé trois objectifs :

  • améliorer son fonctionnement interne en renforçant le rôle de l'échelon régional ;
  • assurer une représentation équitable et efficace de toutes les composantes de la communauté hospitalière, sur le plan géographique mais aussi fonctionnel ;
  • renforcer la place des élus et des médecins.

En décembre 2006, la Fédération hospitalière de France a connu une réforme importante dans le cadre de la convention nationale. Cette dernière met en avant des Fédérations assises sur les régions administratives à la place des Unions hospitalières interrégionales.

STRUCTURE ADMINISTRATIVE

La Fédération hospitalière de France regroupe des personnes d’origines et de sensibilités diverses (élus locaux, médecins, directeurs, élus nationaux, etc.) qui partagent généralement la même vision sur l’avenir du service public. Le conseil d’administration de la Fédération hospitalière de France est composé d’un Président et de 74 membres. Parmi eux, des directeurs de centres hospitaliers, des présidents et vice-présidents de conseils d’administration d’établissements hospitaliers, des délégués régionaux d’élus locaux, etc.

Bien que la Fédération hospitalière de France représente avant tout les établissements issus de la Fonction publique hospitalière, elle demeure néanmoins en relation avec les différentes collectivités territoriales. C’est pourquoi leurs représentants (conseillers municipaux, régionaux, départementaux, etc.) ont également leur mot à dire au sein du conseil d’administration de la FHF.

Administrée par un directeur général, la Fédération hospitalière de France dispose d’une délégation générale à laquelle sont associés plusieurs conseillers et un Secrétaire Général.

Les services de la Fédération se composent de plusieurs parties :

  • secrétariat général (services généraux, systèmes d’information, ressources humaines internes et action sociale, logistique et comptabilité/budget) ;
  • pôle Communication (en charge notamment de la gestion du site et de la Revue Hospitalière) ;
  • pôle Organisation sanitaire et médico-sociale ;
  • pôle Finances et Banque de données hospitalière de France (en charge notamment des statistiques) ;
  • pôle Ressources humaines hospitalières ;
  • pôle International.

La Fédération hospitalière de France est également représentée au niveau local par des Fédérations Hospitalières Régionales (FHR). Les FHR sont composées d’un Président (en général un élu local), d’un Vice-Président, d’un Trésorier, d’un délégué régional et d’un permanent.

MISSIONS DE LA FHF

De façon générale, la Fédération hospitalière de France a pour mission :

  • de jouer un rôle de conseil auprès des adhérents ;
  • de fournir une source d’information notamment via son site Internet www.fhf.fr sur l’actualité nationale et régionale du secteur de la santé ;
  • d’offrir des services en ligne :
    • annuaire des établissements et des acteurs professionnels ;
    • support de publication des marchés publics ;
    • support de publication des offres d’emploi ; 
    • banque de données hospitalières pour chacun des établissements ;
    • forum sur questions juridiques.
  • abonnement à des magazines (Interactions, Revue hospitalière, Techniques hospitalières…) ;
  • achat de guides pratiques ;
  • organisation de formations avec sa filiale SPH Conseil www.sphconseil.fr ;
  • organisation de colloques, de séminaires tels que les Salons de la santé et de l’autonomie (SSA).

En outre, la Fédération hospitalière de France a un rôle de représentation auprès des pouvoirs publics. Elle a pour ambition d’être leur interlocuteur privilégié en ce qui concerne notamment la mise en œuvre des réformes. La FHF a d’ailleurs été souvent sollicitée pour des questions hospitalières et médico-sociales. Elle propose de nombreuses idées parfois reprises dans des réformes comme la création des Agences régionales de santé (ARS). La FHF se perçoit comme le défenseur des intérêts de l’hôpital public et des établissements médico-sociaux.

La Fédération hospitalière de France a également pour rôle de désigner les représentants de quelques commissions de premier plan comme le Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH), les Commissions nationales et régionales de l’organisation sanitaire et sociale ou le Conseil supérieur des hôpitaux (CSH).

La Fédération hospitalière de France participe aussi à certaines instances comme la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) ou la Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL). Cette dernière est d’ailleurs en partenariat avec les centres de gestion. Ils s’occupent notamment du suivi des dossiers CNRACL des personnels des collectivités affiliées.

Enfin, la Fédération hospitalière de France a développé deux sites spécialisés pour l’information des usagers :

  • l’hôpital qui apporte les renseignements essentiels aux français en ce qui concerne les hôpitaux publics : www.hopital.fr ;
  • maisons de retraite qui apportent les réponses nécessaires aux familles en ce qui concerne les EHPAD publics et associatifs : www.maisons-de-retraite.fr.

federation-hospitalier-france-fhf-fph 2

LES EMPLOIS DANS LA FPH MAIS ÉGALEMENT LA FPT

Le site de la Fédération hospitalière de France propose des services d’offre d’emploi sur l’ensemble des métiers de la fonction publique hospitalière. Les annonces sont directement mises en ligne sur le site par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux du secteur public. Il est possible pour tous les agents titulaires dans la fonction publique hospitalière de s’inscrire sur le site, ainsi que pour les candidats issus du secteur privé. Ils peuvent également déposer ou modifier leur CV en ligne et postuler directement aux offres d’emploi. 

L’activité médico-sociale ne concerne pas exclusivement la fph, mais également la fpt. Les collectivités territoriales prennent plus particulièrement en charge quatre secteurs :

  • l’assistance médicale ou paramédicale qui emploie du personnel accompagnant les professionnels à titre préventif ou curatif. Elle s’exerce dans les métiers du soin (infirmier, dentaire, médico-psychologique), de l’appareillage médical, de la rééducation (Kinésithérapie, Ergothérapeute, Orthophoniste) et de l’assistance médicale et technique. Mais c’est dans les maisons de retraite et les crèches qu’elle semble se pratiquer le plus souvent. Elle concerne les trois catégories.
  • L’action sanitaire qui emploie biologistes, laborantins, manipulateurs radio, pharmaciens ou vétérinaires. Elle interpelle la population en ayant pour but la prévention et la santé publique (vaccinations, contrôles sanitaires et vétérinaires, prévention des risques liés à l’environnement, etc.). Elle concerne uniquement les catégories A et B.
  • L’action éducative et sociale qui se pratique auprès des personnes ayant besoin d’aide. Celle-ci peut être d’ordre matériel (auxiliaire de vie, aide ménagère, travailleur familial) ou d’ordre du conseil familial, économique ou social (travailleur social, assistant de service social). Elle concerne les trois catégories.
  • La Petite Enfance qui emploie des éducateurs de jeunes enfants, puéricultrices, cadres de santé paramédical ou agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles. Elle intervient dans la protection maternelle et infantile, mais également dans la gestion des divers modes de garde collective. Elle concerne les trois catégories.

Le processus de recrutement de la filière médico-sociale se présente généralement sous forme d’un concours de la fonction publique territoriale organisé par les centres de gestions (cdg). La réussite au concours donne lieu à l’inscription de son nom sur une liste d’aptitude. Cette dernière ne signifie cependant pas que les lauréats ont trouvé un emploi.

Les candidats ont la possibilité de postuler auprès des collectivités locales (communauté de communes, conseils régionaux, etc.) et de leurs établissements publics. La ville de Paris est cependant une exception, car elle détient un statut particulier. Les lauréats ont la possibilité de répondre à une offre d’emploi ou d’envoyer une candidature spontanée. Ils peuvent également s’inscrire auprès du service « bourse de l’emploi » de certains centres de gestion.

Les établissements publics de santé recrutent aussi des agents contractuels, sous certaines conditions :

  • assurer les remplacements de fonctionnaires territoriaux à temps-partiels ou absents en raison d’un congé maternité ou maladie ;
  • faire face à une vacance temporaire d'emploi en attendant de recruter un agent titulaire ou un stagiaire ;
  • assurer l’occupation d’un poste pour un besoin occasionnel ou saisonnier ;
  • pourvoir certaines fonctions en raison de la nature de celles-ci ou d’un besoin du service. 

Informations pratiques sur la Fédération Hospitalière de France (FHF)

Espace professionnel de recrutements des établissements hospitaliers 

Informations pratiques sur les emplois médico-sociaux des collectivités territoriales

https://www.cdg69.fr/sites/default/files/cdg69/medico-sociale.pdf

https://www.carrieres-publiques.com/fiche-metier/liste/metier-medico-social-mf-20-p-2


Copyright © 1995-2022 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés




les dernières offres d'emploi de ce cadre d'emploi :





PARTAGER CETTE PAGE