Accueil - Blog territorial - 5 motifs de refus de candidature dans la Fonction Publique Territoriale

5 motifs de refus de candidature dans la Fonction Publique Territoriale

Logo www.emploi-collectivites.fr
25/03/2021
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 1873 / 1899
Partager cet article

Il est possible que vous ayez déjà tenté votre chance ou que vous soyez sur le point de postuler pour la Fonction Publique Territoriale. Si vous venez déjà du secteur public, vous avez déjà de grands avantages pour prétendre à un poste au sein d’une collectivité. Si vous venez du secteur privé, vous pouvez également prétendre à certaines fonctions. Mais avant d’envoyer votre candidature, êtes-vous sûr d’avoir tous les arguments de votre côté pour être sélectionné ? Retenez avant tout que les Collectivités Territoriales françaises sont des administrations exigeantes.

Pour pouvoir prétendre à un poste au sein de l’une des administrations territoriales, vous devrez faire valoir des compétences, expériences et savoir-faire très spécifiques. Chaque année, nous recevons de très nombreuses candidatures et certaines ne remplissent pas les critères requis pour prétendre à un poste au sein des collectivités territoriales. Voici les principaux motifs de refus !

Une lettre de motivation non-personnalisée

Que vous veniez du secteur privé ou d’un autre service de la fonction publique, sachez qu’il est possible de rentrer dans la Fonction Publique Territoriale sans passer de concours. Il s’agit dans ce cas d’embauches directes. Ces embauches ont 2 objectifs : favoriser la diversité des profils et faire face à des pénuries de compétences en interne. 

Les recrutements de la fonction publique se tourneront majoritairement vers les profils de personnes en interne. Pour avoir ses chances, un profils venant de la fonction privée ou d’un autre service public devra donc montrer ses intérêts pour intégrer les collectivités territoriales. Ainsi, les lettres de motivation qui ne sont pas personnalisées et qui ne présentent pas d’arguments pour occuper un poste précis sont disqualifiantes. En effet, les spécificités de chaque administration territoriale exigent d’avoir de réelles motivations, si ce n’est une passion pour cette fonction et pour un territoire donné.

Les intérêts pour entrer dans la fonction publique territoriale peuvent être variés. Il peut s’agir d’intérêts professionnels, notamment si vous avez déjà des expériences sur un territoire donné ou si vos compétences très spécifiques permettent de participer à certains projets territoriaux. Le principal argument attendu est bien sûr votre dévotion à un territoire, votre ville ou votre région. Mais cela n’est pas obligatoire. Vous pouvez également souhaiter diversifier vos compétences en rentrant dans les collectivités territoriales. Enfin, vous pouvez présenter des motivations personnelles, tel qu’un fort engagement pour votre ville ou votre région ou encore votre intérêt pour le statut de fonctionnaire qui vous offre une sécurité de l’emploi. Attention, ce dernier argument doit-être utilisé avec finesse, surtout si vous êtes recruté en tant que contractuel car vous risquez de ne pas bénéficier de ce statut tout de suite.

Rédiger un CV pour la fonction publique territoriale

Une expérience insuffisante dans les collectivités, sauf exception

L’accès à de nombreux postes dans la fonction publique exige d’avoir des connaissances très spécifiques du fonctionnement des administrations territoriales. En effet, il existe de nombreuses normes spécifiques à chaque collectivité. 

Par exemple, si vous souhaitez travailler dans le service des finances d’une collectivité territoriale, il vous sera demandé d’en connaître les règles budgétaires, comptables et certains logiciels de bureautique. De plus, il vous sera certainement demandé d’avoir des notions relatives aux marchés publics. De même, pour intégrer le service juridique d’une ville ou d’une région, il sera nécessaire d’avoir de très bonnes connaissances en Droit Public relatif aux territoires. De telles barrières techniques sont aussi valables pour les fonctions RH et administratives.

Il existe cependant des exceptions pour certains corps de métiers. En effet, certains professionnels ne verront pas de différence dans leurs fonctions, qu’ils travaillent dans le secteur privé ou dans une autre fonction publique. C’est notamment le cas des fonctions médico-sociales et des profils techniques.

Un niveau de qualification surdimensionné ou sous-dimensionné pour le poste

Lorsque vous postulez au sein d’un corps de la fonction publique, des grades et d’échelons très précis ont été mis en place. Ainsi, contrairement au privé, l’évolution dans la fonction publique est lente et se fait par étape et les collectivités territoriales ne font pas exception. Chaque corps de la fonction publique territoriale possède des grades composés d’échelons. Il est primordial de respecter ces étapes, qui correspondent à un niveau d’expérience, des qualifications très spécifiques et une grille de rémunération précise. 

Si vous venez d’une autre fonction publique, vous pourrez rentrer à des postes équivalents à votre statut actuel. Il est cependant peu envisageable de postuler à un poste de grade supérieur. Quelques rares cas de promotion internes au sein d’une même administration sont néanmoins possibles. Pour cela, vous pouvez vous référer à cet article du site des services publics.

A l’inverse, si vous êtes surqualifié pour le poste, vos exigences de rémunération ne pourront pas être compatibles avec les attentes de la collectivité ou vous postulez. Votre candidature pourra donc être refusée pour ce motif. Il est probable que la collectivité qui propose le poste n’ait pas le budget pour recruter quelqu’un de mieux gradé.

Enfin, si vous venez du secteur privé, vous devrez vous adapter aux grilles salariales de la fonction publique, quitte à voir vos prétentions salariales à la baisse.

Une nationalité non-européenne, sauf exception

Si vous n’êtes pas français mais ressortissant de l’Union Européenne, il existe différentes voies de concours qui vous permettront d’intégrer la fonction publique française. Ainsi, toutes les fonctions des collectivités territoriales sont ouvertes aux citoyens européens, excepté les emplois relatifs à la souveraineté. 

Si vous n’êtes pas un citoyen européen, il vous sera très difficile d’intégrer les services publics. Certains postes de contractuels seront tout de même ouverts à un profil de ce type. 

Une exception pourra être faite pour les médecins. Ces mesures de recrutement de la fonction publique ont été mises en place pour faire face à des pénuries de médecins généralistes et spécialisés. Ces mesures sont notamment prises pour répondre à un manque de médecins dans certaines zones communément appelées des “déserts médicaux”.

Fautes d'orthographe dans sa candidature aux fonctions publiques territoriales

Des fautes d’orthographes dans sa candidature

Dans le cadre de la présentation d’une candidature pour l’administration française, il est de rigueur de présenter son profil avec une orthographe exemplaire. Les fautes lexicales et grammaticales peuvent être rédhibitoires, surtout s’il s’agit de votre langue maternelle. En effet, lorsque vous accédez à un poste dans la fonction publique, vous devez représenter l’excellence de la culture française. De plus, si vous postulez à des fonctions de management, vous devrez avoir de la crédibilité auprès de vos collaborateurs et de vos partenaires extérieurs. A compétences égales, les profils présentant une bonne syntaxe passeront inévitablement devant.

Une indulgence peut être faite si vous n’êtes pas ressortissant français, néanmoins un niveau avancé de la langue française - à l’écrit comme à l’oral - sera exigé.


Copyright © 1995-2021 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE