Accueil - Blog territorial - Le cadre d’emploi d’agent social territorial-AST

Le cadre d’emploi d’agent social territorial-AST

Logo www.emploi-collectivites.fr
16/05/2021
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 741 / 1902
Partager cet article

MAJ le 16/05/2021

Le cadre d'emploi des agents sociaux territoriaux recouvre une multitude de métiers dans les services et équipements sociaux de la fonction publique territoriale dans les villes, départements, régions, intercommunalités et leurs établissements publics. Il est donc utile de viser les conditions d'accès à ce cadre d'emploi ainsi que les métiers exercés.

 

CONDITIONS D'ACCES A CADRE D'EMPLOI DES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX

Au sens du Décret n° 92-849 du 28 août 1992 portant statut particulier du cadre d'emplois, les agents sociaux territoriaux sont en catégorie C de la filière médico-sociale.

 A compter du 01 janvier 2017, il a été créé  une nouvelle organisation des carrières des fonctionnaires territoriaux de catégorie C comprenant trois nouvelles échelles de rémunération dénommées C1, C2 et C3 dans le cadre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l'avenir de la fonction publique,

Le cadre d'emploi comprend 3 grades, avec 3 niveaux hiérarchiques :

  • Adjoint social (échelle C1)
  • Adjoint social principal de 2ème classe (échelle C2)
  • Adjoint social principal de 1ère classe (échelle C3)

Le terme "Echelle" correspondent à l'échelle de rémunération suivant la définition des Décrets n° 87-1107- et 87-1108 du 30 décembre 1987 portant dispositions statutaires communes à divers cadres d'emplois de fonctionnaires de la catégorie C de la fonction publique territoriale.

L'accès au cadre d'emploi peut se procéder soit par recrutement direct, sans concours, en échelle C1 au grade d'adjoint administratif ou par concours en échelle C 2, au grade d'adjoint administratif principal de 2ème classe dans les conditions suivantes :

Concours externe :

candidats titulaires d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau V de la Nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou d'une qualification reconnue comme équivalente ;

Concours interne :

fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, ainsi que les agents en fonction dans une organisation internationale qui justifient au 1er janvier de l'année du concours d'1 an au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique ;

Il est également possible d'accéder au cadre d'emploi par voie de détachement ou d'intégration directe pour les fonctionnaires de catégorie C de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, titulaires d'un grade ou occupant un emploi dont l'indice brut de début est au moins égal à l'indice afférent au 1er échelon du grade suivant l'échelle.

L'accès à l'échelle C3 n'est réservé qu'en interne, par voie d'avancement à la promotion.

Une fois admis aux concours, les lauréats sont inscrits sur une liste d'aptitude à exercer les fonctions liées au cadre d'emploi, pour une durée d'un an, renouvelable sur demande deux fois, à charge pour eux de trouver par eux-mêmes, l'emploi correspondant à leur concours.

Une fois nommé, en qualité de stagiaire, pour une durée de 1 an, l'agent devra suivre une formation d'intégration d'une durée de 5 jours avant la titularisation dans le grade ainsi qu'un stage de professionnalisation au premier emploi d'une durée de 3 jours dans un délai de 2 ans suivant leur nomination et de 2 jours tous les 5 ans durant leur carrière.

Les fonctionnaires ayant 2 ans au moins d'ancienneté dans la fonction publique dans un emploi similaire sont dispensés de stage.

L'agent est nommé soit au 1er échelon, soit à l'échelon correspondant à la reprise de services antérieurs

.Le fonctionnaire bénéficie d'un avancement de carrière à l'ancienneté (10 échelons en échelle C1, 12 échelons en échelles  C2 et C3).

Il peut également bénéficier d'un avancement de grade, après inscription sur un tableau annuel dans les conditions suivantes :

L'avancement à partir d'un grade situé en échelle de rémunération C1 dans un grade situé en échelle de rémunération C2 s'opère selon les modalités suivantes :

1° Soit par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement après une sélection par la voie d'un examen professionnel ouvert aux agents relevant d'un grade situé en échelle C1 ayant atteint le 4e échelon et comptant au moins trois ans de services effectifs dans ce grade ou dans un grade d'un autre corps ou cadre d'emplois de catégorie C doté de la même échelle de rémunération, ou dans un grade équivalent si le corps ou cadre d'emplois d'origine est situé dans une échelle de rémunération différente ou n'est pas classé en catégorie C ;

2° Soit par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement établi, au choix, parmi les agents relevant d'un grade situé en échelle C1 ayant au moins un an d'ancienneté dans le 5e échelon et comptant au moins huit ans de services effectifs dans ce grade ou dans un grade doté de la même échelle de rémunération d'un autre corps ou cadre d'emplois de catégorie C, ou dans un grade équivalent si le corps ou cadre d'emplois d'origine est situé dans une échelle de rémunération différente ou n'est pas classé en catégorie C ;

3° Soit par combinaison des modalités définies au 1° et au 2°.

L'avancement à partir d'un grade situé en échelle de rémunération C2 dans un grade situé en échelle de rémunération C3 s'opère selon les modalités suivantes :

Peuvent être promus dans un grade situé en échelle de rémunération C3 par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement établi, au choix, les agents relevant d'un grade situé en échelle de rémunération C2 ayant au moins un an d'ancienneté dans le 4e échelon et comptant au moins cinq ans de services effectifs dans ce grade ou dans un grade d'un autre corps ou cadre d'emplois de catégorie C doté de la même échelle de rémunération, ou dans un grade équivalent si le corps ou cadre d'emplois d'origine est situé dans une échelle de rémunération différente ou n'est pas classé en catégorie C.

LES METIERS EXERCES PAR LES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX

Suivant la définition statutaire, les agents sociaux territoriaux peuvent occuper un emploi soit d'aide-ménagère ou d'auxiliaire de vie, soit de travailleur familial.

En qualité d'aide-ménagère ou d'auxiliaire de vie, ils sont chargés d'assurer des tâches et activités de la vie quotidienne auprès de familles, de personnes âgées ou de personnes handicapées, leur permettant ainsi de se maintenir dans leur milieu de vie habituel.

En qualité de travailleur familial, ils sont chargés d'assurer à domicile des activités ménagères et familiales, soit au foyer des mères de famille, qu'ils aident ou qu'ils suppléent, soit auprès de personnes âgées, infirmes ou invalides. Ils contribuent à maintenir ou à rétablir l'équilibre dans les familles où ils interviennent. Ils accomplissent les diverses tâches ménagères qu'exige la vie quotidienne et assurent la surveillance des enfants. A l'occasion de ces tâches concrètes, ils exercent une action d'ordre social, préventif et éducatif.

Les membres du cadre d'emplois peuvent également assurer des tâches similaires dans des établissements d'accueil et d'hébergement pour personnes âgées ou handicapées.

Les membres du cadre d'emplois peuvent également remplir des missions d'accueil et de renseignement du public des services sociaux. A ce titre, ils identifient les demandes et orientent les intéressés vers les services ou organisations compétents. Ils peuvent être amenés à accompagner les demandeurs dans les démarches administratives initiales à caractère social.

En réalité, les missions peuvent être exercées entre les quatre grades différemment selon la taille démographique de la collectivité et son mode d'organisation.

Sans être pour autant exhaustive, la liste suivante des fonctions exercées est issue du répertoire des métiers du CNFPT - centre national de la fonction publique territoriale.

 

LISTE DES METIERS DES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX

 

AGENTE/AGENT D'ACCUEIL SOCIAL

CHARGEE/CHARGE D'ACCUEIL SOCIAL

AGENT/AGENT POLYVALENT D'ACCUEIL SOCIAL

AGENTE/AGENT D'INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

TECHNICIENNE/TECHNICIEN DE L'INTERVENTION SOCIALE ET FAMILALE

ASSISTANTE/ASSISTANT FAMILIAL-E EN PROTECTION DE L'ENFANCE

AIDE A DOMICILE

AGENTE/AGENT D'ACCOMPAGNEMENT A LA VIE QUOTIDIENNE (PA-PH)

ASSISTANTE/ASSISTANT DE VIE

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE

AUXILIAIRE DE GERIATRIE OU DE GERONTOLOGIE

ASSISTANTE/ASSISTANT EDUCATIF-VE PETITE ENFANCE

ASSISTANTE/ASSISTANT PETITE ENFANCE

ASSISTANTE/ASSISTANT MATERNEL-LE EN CRECHE FAMILIALE

AGENTE/AGENT D'ACCOMPAGNEMENT A L'EDUCATION DE L'ENFANT

AGENTE/AGENT SPECIALISE-E DES ECOLES MATERNELLES

 

Ces métiers répertoriés par le CNFPT correspondant au cadre d'emploi des agents sociaux territoriaux témoignent de l'extrême diversité des emplois exercés par les agents de base de la filière médico-sociale territoriale dans différents services et structures sociaux.

 

 

Lien vers LA GRILLE INDICIAIRE ET LES PRIMES DES AGENTS SOCIAUX

Liens vers les sites web : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=21451FD7BCE6A2988AFCF3DCFE14EA08.tpdjo09v_1?cidTexte=LEGITEXT000006079794&dateTexte=20140701 (statut particulier)

http://www.cnfpt.fr/content/repertoire-metiers?gl=ZDYxYmM1NTk (profils de poste)

Articles connexes :

Les concours

Guide pratique des corps et cadre d'emploi

 

 

 


Copyright © 1995-2021 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE