Accueil - Blog territorial - Comment obtenir un emploi d’attaché territorial ?

Comment obtenir un emploi d’attaché territorial ?

22/05/2018
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 781 / 1697

Modifié le 15.11.2015

Le cadre d'emploi des attachés territoriaux comme celui de l'Etat ou hospitalier requiert des aptitudes particulières au management mais également en pilotage et gestion des ressources.

Le champ des métiers exercés est très vaste puisqu'il touche presque tous les secteurs d'intervention des collectivités territoriales.

56 000 employeurs potentiels (communes, régions, départements, intercommunalités et leurs établissements publics) sont donc susceptibles de recruter des attachés pour l'exercice de 69 métiers recensés sur le répertoire du CNFPT -voir la fiche métiers sur ce site (ainsi que le statut) en liens connexes ci-dessous.

1Ere ETAPE : LE CONCOURS

Chaque année sont organisés par les centres de gestion les concours interrégionaux d'attaché.

La période d'inscription est en Mai-juin

Le concours est composé d'épreuves écrites d'admissibilité qui s'organise en Novembre

Une fois admis, le candidat doit se présenter aux épreuves orales d'admission qui se déroulent en mars l'année suivante.

Les résultats sont publiés en avril et donnent suite à une inscription sur une liste d'aptitude nationale qui permet au lauréat de se faire nommer sur un poste sur lequel il aura postulé.

Le concours est ouvert dans 5 spécialités :

- Administration générale

- Gestion du secteur sanitaire et social

- Analyste

- Animation

- Urbanisme et développement des territoires

Pour obtenir le dossier d'inscription et la brochure des épreuves, il suffit donc de s'adresser au centre de gestion des collectivités de son département (coordonnées à trouver sur leur site en tapant CDG+ numéro du département).

Nos conseils :

- S'approprier le programme des épreuves à l'aide de fiches de révision thématiques et mnémotechniques.

- Lire et comprendre l'actualité des collectivités territoriales à l'aide des revues professionnelles (Gazette des communes, Lettre du cadre...) et des sites internet spécialisés

- Acquérir les livres spécialisés et liés au programme auprès du CNFPT -Centre national de formation des personnels territoriaux.

- S exercer aux techniques d'expression écrite (dissertation, rédaction d'une note)

- S'entraîner aux techniques d'expression orale

- Se préparer à l'aide de cours de préparation soit au CNFPT- (pour les personnes qui y ont accès), soit sur des sites payants (CNED, Carrières publiques, Documentation Française...)

- Echanger sur les forums dédiés à la territoriale

 

Que ce soit en interne comme en externe, les épreuves du concours d'attaché sont d'un niveau élevé, et la période de préparation constitue le point le plus important pour sa réussite.

Le jour des épreuves, il convient également de se préparer mentalement en prenant le soin de se décontracter (surtout à l'oral), en arrivant la veille si possible pour ne pas subir le stress de la route, en se concentrant sur les grandes lignes des épreuves (les détails viendront durant les épreuves).

Enfin, un dernier conseil : Ne pas hésiter à simuler des entretiens oraux sur des sujets de concours devant une caméra afin d'auto-diagnostiquer ses propres imperfections (locutions, présentation, redondances, syntaxe, assurance de soi...), le paraître jouant une part non négligeable dans les épreuves orales.

2ème ETAPE : LA NOMINATION

Une fois inscrit sur la liste d'aptitude, soit le candidat est déjà en poste dans la territoriale et sa nomination est déjà envisagée et négociée au moment de son inscription, soit il doit postuler sur un poste déclaré vacant.

Etre reçu au concours d'attaché correspond toujours pour les recruteurs à une garantie potentielle du profil du candidat, chacun connaissant le niveau de difficulté de ce concours. Cependant, il faut reconnaître que le nombre de reçus-collés (candidats n'ayant pas trouvé d'emploi au terme des 3 années d'inscription maximales sur la liste d'aptitude) reste toujours trop important.

Ce problème est lié au fait qu'une partie du nombre de postes déclarés vacants par les collectivités territoriales et ayant servi de base au nombre d'admissions au concours est en réalité « réservé » à des agents déjà en place dans la collectivité.

C'est pourquoi, il faut soigner la présentation de sa candidature, dans la même logique que les épreuves du concours. Il s'agit bien d'un 2ème jury à affronter et il faut également concourir sur le poste avec d'autres candidats.

Nouveauté : A compter du 1er janvier 2016, en application du décret 2015-1385 du 29 octobre 2015, la formation d’intégration statutaire obligatoire est portée de 5 jours à 10 jours pour 26 cadres d’emplois, dont celui-ci.

 

Nos conseils :

- Mettre en valeur ses bagages (titres, diplômes, expérience professionnelle) pour constituer une valeur ajoutée au concours et donc un potentiel de connaissances théoriques au service de la collectivité.

- Mettre l'accent sur un savoir-être (Attaché correspond à un poste d'encadrement supérieur) en adoptant une attitude de responsable, de manager, de conduite d'opération managériale.

- Se familiariser (avant de postuler) avec la collectivité qui recrute en explorant son actualité, sa physionomie, son champ de compétence...à l'aide de son site internet et toute autre sources d'information.

- Démontrer ses capacités à travailler en collectif, à communiquer, à participer au développement des enjeux du poste et du service rattaché sur lequel on postule.

- Rassurer sur ses capacités de veille juridique et financière et de pilotage dans l'organisation.

- Se montrer stratège en définissant ses propres moyens de progression dans le poste en sollicitant l'accord ou l'avis des interlocuteurs.

- Pour optimiser sa candidature, vous pouvez également prendre connaissance de nos conseils à l'aide de la fiche experte « comment optimiser sa candidature » parmi les autres articles sur infos territoriales https://www.emploi-collectivites.fr/blog-territorial.htm .

Le profil type des candidats au concours d'attaché est majoritairement une femme, âgée de 35 ans en moyenne, surdiplômée en général avec un bac + 5 et résidant dans le bassin d'emploi du lieu de recrutement. A cela s'ajoute les candidats déjà expérimentés dans la territoriale qui cherchent une mobilité.

Il convient donc de faire coïncider au mieux son propre profil au poste recherché en jouant la carte du candidat qui colle au mieux aux attentes. La surqualification crée autant une forme de rejet qu'une sous-qualification.

 

Au-delà du cadre d'emploi d'attaché qui apporte des garanties statutaires, il convient de parler « métier » avec ses interlocuteurs que ce soit un poste lié à l'organisation générale, financier, ressources humaines, communication ou lié à la population. Les 3 dimensions à retenir en permanence dans les entretiens sont la sphère du service public (et donc le lien avec le citoyen), la sphère relationnelle de travail (et donc le lien avec les élus, les collègues, les personnes extérieures) et enfin la sphère intrinsèque à sa propre personnalité qui doit être mis en relation avec les 2 autres sphères et sur laquelle les recruteurs doivent se positionner.

 

Informations pratiques sur comment obtenir un poste d'attaché territorial

Lien vers les sites web : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006065781 (cadre d'emploi)

http://www.cnfpt.fr/content/repertoire-metiers?gl=ZDYxYmM1NTk (profils de poste)

Articles connexes : https://www.emploi-collectivites.fr/attache-territorial-blog-territorial (fiche métiers et statut attaché)

https://www.emploi-collectivites.fr/fpt-blog-territorial

https://www.emploi-collectivites.fr/concours-fonction-publique-blog-territorial/532.htm


Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE