Accueil - Blog territorial - Police municipale: concours et recrutement

Police municipale: concours et recrutement

Logo www.emploi-collectivites.fr
17/06/2021
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 1905 / 2008
Partager cet article

police-municipale 1

Constituant la troisième force de sécurité de France, la Police Municipale travaille en étroite collaboration avec la Police Nationale et la Gendarmerie nationale. Toutes trois assurent ensemble le maintien de la sécurité du pays et le respect des lois de la nation. Plus précisément, la Police Municipale est sous l’autorité du maire, contrairement aux deux autres forces de sécurité qui dépendent de l'autorité du ministère de l'Intérieur. Elle assure la sécurité des citoyens dans les communes et intercommunalités auxquelles elle est rattachée. Elle assure également des missions de police administrative et de police judiciaire.

Le policier municipal est un fonctionnaire territorial chargé d’appliquer les pouvoirs de police du maire en assurant différentes fonctions. Il existe trois grades dans la Police Municipale, tous classés dans différentes catégories (catégorie A, B et C) et accessibles par concours (cf. vocationservicepublic.fr). Dans le présent article, nous vous donnons toutes les informations utiles pour savoir comment devenir policier municipal.

Les modes de recrutement pour devenir policier municipal

Afin d’être recruté au sein de la Police Municipale, les candidats doivent se présenter à un concours qui comporte plusieurs épreuves écrites, orales et sportives. Étant titulaire d’un bac+3, un candidat peut se présenter au concours de directeur de la police (catégorie A). Étant titulaire d’un bac (ou équivalent), un candidat peut se présenter au concours de chef de service (catégorie B). Cela ne concerne évidemment que les concours externes.

Sinon, il est possible de devenir policier municipal avec un brevet (ou équivalent) en réussissant tout simplement le concours de gardien-brigadier (catégorie C). Il existe alors deux types de concours :

  • le concours externe qui, comme son nom l’indique, est réservé aux personnes extérieures à la fonction publique ;
  • le concours interne qui est réservé aux volontaires militaires de la gendarmerie (GAV et AGIV), aux agents de surveillance de la voie publique (ASVP) et aux adjoints de sécurité (ADS) de la police nationale.

Le concours pour devenir policier municipal est agencé par les centres de gestion de la fonction publique. Les candidats sont donc priés de s’inscrire auprès du centre de gestion de leur département. Ils peuvent retrouver l’adresse du site web de celui-ci sur le site de la fédération nationale des centres de gestion de la fonction publique territoriale. Les candidats sont invités à faire attention aux délais et aux formalités à respecter. En effet, ces dernières diffèrent souvent d’un centre à un autre. Il est également possible que le concours soit organisé par une commune ou par un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre.

Les candidats ayant passé le concours avec succès devront suivre une formation initiale d’application. A la fin de cette formation, ils recevront un agrément du Procureur de la République et du Préfet du Département. Ils devront également prêter serment devant le Tribunal d'Instance ou le TGI auquel est rattachée leur commune avant de pouvoir commencer à exercer leurs fonctions.

Il faut savoir qu’il est possible d’intégrer la police municipale par détachement ou intégration directe pour les fonctionnaires de catégorie C. Ces derniers doivent exercer dans la fonction publique de l'Etat ou la fonction publique territoriale ou encore la fonction publique hospitalière. Ils doivent également être titulaires d'un grade ou occuper un emploi dont l’indice de début est égal à celui du 1er échelon du grade. Ils doivent enfin avoir obtenu au préalable l'agrément du procureur de la République et du préfet. Ils pourront alors exercer les fonctions d’agent de police municipale à l’issue d’une formation de six mois.

CONDITION D'ACCÈS AUX CONCOURS DE POLICE MUNICIPALE

Afin de passer le concours, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être âgé de 18 ans minimum ;
  • être de nationalité française ou être ressortissant de la Communauté Économique Européenne (CEE) ;
  • profiter de droits civiques dans l’Etat Européen où l’on est ressortissant ;
  • présenter un casier judiciaire vierge ;
  • avoir une bonne condition physique pour exercer cette fonction ;
  • être titulaire de certains diplômes (du brevet au bac+3) selon le poste envisagé.

En ce qui concerne les agents (ASVP, GAV, AGIV ou ADS) qui se présentent au concours interne, ceux-ci doivent remplir la condition suivante : avoir exercé leurs fonctions depuis au moins 2 ans lors du 1er janvier de l’année du concours. Cela ne concerne évidemment que l’accès au grade de Gardien-brigadier. Pour obtenir des renseignements sur les accès en concours interne correspondant aux différents grades des différentes catégories (A, B et C), n’hésitez pas à consulter le site de la police : policemunicipale.fr.

En ce qui concerne les candidats reconnus handicapés par la commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées, ceux-ci peuvent obtenir un aménagement spécial des épreuves. Il peut s’agir d’une accommodation de la durée ou d’une aide humaine et technique.

EPREUVES DU CONCOURS

police-municipale 2police-municipale 3

Les épreuves du concours de gardien-brigadier de police municipale se composent de deux épreuves d’admissibilité, de plusieurs tests psychotechniques et de deux épreuves d’admission.

EPREUVES D’ADMISSIBILITE

La première épreuve se compose de la rédaction d’un rapport d’intervention par le biais d’un dossier relatif à un évènement survenu dans un espace public. Les faits doivent être relatés dans un ordre chronologique et suivre un plan logique (introduction, développement, conclusion). Il est essentiel de mentionner les dates, les heures, les lieux et les identités et, surtout, de ne pas donner d’avis personnel. Cette épreuve permet notamment de vérifier les capacités rédactionnelles du candidat. Elle dure 1h30.

La seconde épreuve se compose d’un texte (1 à 2 pages) relatif aux réalités territoriales suivi d’une série de questions. Cette épreuve permet de vérifier les connaissances du candidat sur des sujets d’actualité, ainsi que sa capacité de compréhension. Sa durée est de 1h.

TESTS PSYCHOTECHNIQUES

Ces tests permettent d’évaluer la capacité d’analyse et de réflexion du candidat, ainsi que ses aptitudes psychologiques et cognitives. Ils permettent notamment de savoir si le candidat est apte à être équipé d’une arme à feu. Bien qu’ils ne soient pas notés, ces tests assurent néanmoins l’obtention du titre de policier municipal.

EPREUVES D’ADMISSION

La première épreuve se présente sous la forme d’un entretien de motivation et de personnalité avec un jury. Il est précédé de tests psychotechniques. Le candidat sera invité à se présenter, puis à répondre à quelques questions, à des mises en situations proposées par le jury. Cette épreuve permet de vérifier les connaissances du candidat sur l’organisation administrative de l’Etat et des collectivités territoriales, ainsi que sa motivation et sa personnalité. Cette épreuve dure environ 20 minutes.

Elle diffère légèrement en concours interne. Le jury va préparer ses questions à partir du dossier professionnel retraçant les acquis professionnels du candidat. Il va chercher à savoir si les aptitudes, la personnalité et la motivation du candidat conviendront à l’exercice de ses futures fonctions.

La seconde épreuve se présente sous la forme d’une course à pied de 100m. Elle est suivie d’une épreuve physique au choix : nage libre sur 50m, saut en longueur, lancer de poids (6 kg pour les hommes et 4 kg pour les femmes). Le choix de l’épreuve optionnelle se fait au moment de l’inscription au concours. Il est fortement recommandé de s’entraîner pour cette épreuve sportive afin d’éviter toute blessure le jour du concours.

APRÈS ADMISSION AUX CONCOURS

Les lauréats du concours sont inscrits sur une liste d’aptitude à exercer les fonctions relatives au cadre d’emploi, pendant une année, renouvelable sur demande deux fois. Cependant, cela ne va pas automatiquement donner un emploi aux futurs policiers municipaux. Aussi, les lauréats doivent postuler à une offre d’emploi ou démarcher une collectivité territoriale. Cette dernière pourra les nommer au poste de policier municipal d’une commune, d’un groupement de communes ou d’un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI).

Lorsqu’il est recruté, le policier est nommé stagiaire pour une durée de 1 an. Il doit alors suivre une Formation Initiale d’Application (FIA) de 6 mois organisée par le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). Il faut savoir que le stagiaire doit suivre cette formation avant sa titularisation dans le grade et l’exercice effectif de ses missions.

Il va ainsi étudier l’environnement professionnel de son futur métier, les techniques et moyens à pratiquer pour réaliser ses futures missions, ainsi que l’organisation des institutions. Il sera régulièrement évalué au cours de sa formation au moyen de questionnaires et de mises en situation. Il devra aussi réaliser plusieurs stages d’observation courts dans d’autres services (gendarmeries, prisons, services sociaux, etc.). Enfin, il devra soutenir un compte-rendu écrit relatif aux observations au cours de ses différents stages.

A l’issue de cette formation, le stagiaire peut intégrer le service de police qui l’a recruté, dans le cas où l’avis du CNFPT est favorable.

Informations pratiques sur les concours d’entrée à la police municipale :

https://www.police-nationale.net/concours-police-municipale/

https://www.policemunicipale.fr/recrutement/devenir-policier/

Liens vers les différents cadres d’emploi de la police municipale :

Chef de police municipale
Policier municipal
Directeur de police municipale


Copyright © 1995-2021 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés








PARTAGER CETTE PAGE