Accueil - Blog territorial - Synthèse des métiers et statuts de la fonction publique

Synthèse des métiers et statuts de la fonction publique

10/06/2018
Imprimer cette fiche
Fiche pratique n° 320 / 1652

Mis à jour le 17.02.2015

La France compte plus de cinq millions de fonctionnaires, dont la moitié exerce dans la fonction publique d'État. Après des études universitaires (niveau licence à Bac+3 minimum), vous pouvez passer les concours de catégorie A pour exercer dans la fonction publique.

Répartition de l'effectif fin 2013 suivant l'Insee (hors contrats aidés) :

Etat : 2 385 500

Territoriale : 1 878 700

Hospitalier : 1 152 700

Ce sont principalement les Ministères, les communes et les hôpitaux qui recrutent le plus compte-tenu de leurs effectifs, mais de nombreux établissements ou organismes publics sont également des employeurs potentiels.

 

Trois fonctions publiques distinctes

 

La notion de « fonction publique » recouvre l'ensemble des agents titulaires et non titulaires.

Il existe en France trois fonctions publiques :


- les agents de la fonction publique d'État travaillent dans les ministères, les préfectures, les rectorats, les grands
établissements publics, l'enseignement, etc.


- ceux de la fonction publique territoriale exercent dans les communes, les départements, les régions...


- les agents hospitaliers se répartissent surtout dans les centres hospitaliers publics, les maisons de retraite, les centres de PMI...


Le passage classique du concours

Même si un nombre important d'agents non titulaires représentant 1 quart du personnel peut être constaté et donc en recrutement direct sous contrat, la règle de base pour accéder à la fonction publique reste cependant le concours.

Voir nos articles :

GUIDE PRATIQUE DE RECRUTEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE

GUIDE PRATIQUE DE RECRUTEMENT DES AGENTS NON TITULAIRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

Il existe trois grands types de concours (A, B et C). Seul le concours de catégorie C n'exige pas la détention du Bac. La catégorie B est destinée aux bacheliers et la catégorie A aux titulaires d'une licence.

Mais la très grande majorité des candidats a généralement un niveau d'études bien supérieur au niveau requis officiellement.

Pour les épreuves réputées difficiles (c'est-à-dire qui demandent une solide culture générale, des connaissances en droit, etc.), une formation spécifique apporte une aide précieuse.

Les IPAG (instituts de préparation à l'administration générale) et les CPAG (centres de préparation à l'administration générale) préparent aux concours de catégorie A, parfois de catégorie B, les premiers étant rattachés à des universités, les seconds à des IEP (instituts d'études politiques).

Il est possible aussi de passer par le CNED (Centre national d'enseignement à distance), comme le font,
chaque année, quelque 30 000 candidats.

Chacune de ces catégories rassemble des agents ayant le même niveau de diplôme et des responsabilités de même degré.


Les Métiers de la fonction publique d'Etat (catégorie A, B ou C)

 


La fonction publique d'Etat est la plus connue et celle qui propose le plus grand nombre de concours. Ces concours peuvent être organisés par les ministères ou par des écoles comme l'ENA (Ecole nationale de l'administration) ou les ENS (Ecoles nationales supérieures).

Les employeurs sont les ministères et leurs services déconcentrés (en région) : préfectures, rectorats, directions départementales, l'Assemblées nationale et le Sénat, les établissements publics...

Les concours sont classés par ministères (Ministère de l'Agriculture ; des Affaires Etrangères ; de la Culture ; de la Défense ; de l'Economie, des Finances et de l'Industrie ; de l'Education Nationale ; de l'Equipement, des transports et du logement ; de l'Intérieur ; de la Justice ; de l'Emploi et de la Solidarité...)

-Catégorie A : niveau bac + 3. Missions d'encadrement, de conception et de direction : attaché d'administration, attaché de préfecture, inspecteur des affaires sanitaires et sociales, inspecteur du travail, conseiller d'orientation-psychologue, magistrat ou conservateur du patrimoine.

Ces concours ouverts aux titulaires d'une licence au minimum (bac + 3) sont organisés par les ministères ou de grandes écoles (École nationale d'administration, instituts régionaux d'administration, Polytechnique, École normale supérieure, École des chartes, École nationale de la magistrature).

-Catégorie B : niveau bac. Missions d'encadrement et d'application : chef de service de police municipale, assistant des bibliothèques, secrétaire médical, etc.

-Catégorie C : niveau BEP, CAP, diplôme national du brevet ou sans diplôme. Missions d'exécution.
Les modalités de recrutement : Le concours donne un accès direct à un poste. Un bon rang de classement au concours permet de choisir en premier son affectation.

Voir notre article TROIS FONCTIONS PUBLIQUES, DES CENTAINES DE CONCOURS ET 700 METIERS

 

Articles connexes

Le recrutement dans la fonction publique

Concours de la fonction publique


Copyright © 1995-2018 - www.emploi-collectivites.fr tous droits réservés


Partager cette fiche utile :